Military Reports

Military Reports

Belligerent
Country
From
start date
end date
3484 Results
sort by:

UK MoD for September 25, 2019 – September 25, 2019
Original
Annotated

Report Date

September 25, 2019

Wednesday 25 September – Typhoons attacked terrorists who had been in combat with Iraqi security forces in northern Iraq…

Royal Air Force aircraft have continued to fly daily armed reconnaissance missions over Iraq and eastern Syria as part of the global coalition against the Daesh terrorist movement.

On Wednesday 25 September, a pair of Typhoons responded to reports that a small group of Daesh extremists had been engaged in fighting with Iraqi security forces.

Coalition surveillance aircraft had tracked the terrorists after the engagement to a group of buildings in the desert, some forty miles west of Bayji.

The surveillance aircraft conducted a thorough check of the area for any civilians that might be placed at risk before the Typhoons attacked, using Paveway IV guided bombs to destroy the two key buildings occupied by the terrorists.

AFRICOM for September 24, 2019
Original
Annotated

Report Date

In coordination with the Libyan Government of National Accord, U.S. Africa Command conducted an airstrike targeting ISIS-Libya terrorists in the vicinity of Murzuq, Libya, September 24, 2019.

“This airstrike was conducted to eliminate ISIS terrorists and deny them the ability to conduct attacks on the Libyan people,” said U.S. Army Maj. Gen. William Gayler, director of operations, U.S. Africa Command.  “This effort demonstrates the resolve of the U.S. and our Libyan partners to deny safe havens to terrorists”

U.S. Africa Command continues to support diplomatic efforts to stabilize the political situation in Libya and disrupt terrorist organizations that threaten regional stability.

At this time, it is assessed the airstrike killed eleven (11) terrorists.

Currently, we assess no civilians were injured or killed as a result of this airstrike.

French MoD for September 18, 2019 – September 24, 2019
Original
Annotated

Report Date

September 24, 2019

Notes

In the week of Sept 18th -24th, French Rafales conducted an airstrike - alongside other members of the Coalition - on two buildings held by ISIS in central Iraq.

| Point de situation des opérations du 19 au 26 septembre
Points de situation

Point de situation des opérations du 19 au 26 septembre

Mise à jour  : 26/09/2019
Point de situation des opérations du 19 au 26 septembre
TERRITOIRE NATIONAL

FIN DE L’OPERATION HEPHAISTOS 2019

Du 24 juin au 19 septembre, l’état-major de zone de défense de Marseille a assuré le contrôle opérationnel de l’opération Héphaïstos, contribution annuelle des Armées au plan national de lutte contre les feux de forêt en période estivale.

En Corse, le 2ème Régiment Etranger de Parachutistes et la Base aérienne 126 ont déployé des modules d’assistance et de surveillance.  Ayant effectué plus de trente missions de surveillance en véhicules tactiques au cœur des massifs forestiers et une centaine de patrouilles de sensibilisation au contact de la population, ils ont permis de faire de la prévention tout en renseignant les sapeurs-pompiers.

Dans le Languedoc et en Provence, le 19ème Régiment de Génie a engagé deux groupes spécialisés dotés de moyens de travaux lourds. Intégrés au sein de formations militaires de la sécurité civile, ils sont intervenus plus d’une vingtaine de fois afin de créer des coupes feux ou d’aménager des pistes.

L’aviation légère de l’armée de terre, quant à elle, a mis à disposition un détachement d’hélicoptères de manœuvre et de reconnaissance, offrant ainsi une capacité supplémentaire conséquente de déplacement et de surveillance à la sécurité civile.

Enfin, intégré au sein du centre opérationnel de la préfecture zonale de Marseille, un détachement de liaison de l’armée de l’air a permis de faciliter la coordination des moyens aériens civils et militaires dans le Sud de la France.

Depuis le 1er janvier 2019, près de 10 500 hectares ont brûlé sur le territoire national dont plus de 6 100 dans le Sud de la France. Les départements de l’Aude, du Gard et de l’Hérault ont été les plus touchés. En saison estivale, le niveau de risque est maximal en zone Sud, nécessitant chaque année la participation des armées à la prévention et la lutte contre les feux de forêts.

MER BALTIQUE

NORTHERN COASTS : EXERCICE MAJEUR EN MER BALTIQUE

La Task Force 356, regroupant plus de 17 nations, 40 bâtiments, 3.000 marins et 5 hélicoptères embarqués, a été constituée dans le cadre de l’exercice, « Northern Coasts 2019 » (NOCO19). Cet exercice international d’ampleur, organisé par l’Allemagne, rassemblait les pays alliés de la zone (Allemagne, Belgique, Danemark, Estonie, Finlande, France, Lettonie, Lituanie, Norvège, Pays-Bas, Pologne et Suède). Pendant près de deux semaines, du 6 au 18 septembre, les marines alliées se sont ainsi entraînées en mer Baltique.

L’objectif de cet exercice global était double : opérer en task force constituée dans une zone littorale aux espaces contraints et fréquentés, et

s’entraîner dans le domaine multi-luttes. In fine, NOCO19 a permis d’améliorer l’interopérabilité et la coopération entre les pays alliés autour de la mer Baltique.

A l’occasion de NOCO19, le chasseur de mines Croix du Sud était intégré au Task Unit (TU) 356.02.01, force maritime constituée principalement de 8 chasseurs de mines du SNMCMG1 (Standing NATO Mine Counter Measures Group One). La mission de cette force spécialisée dans la guerre des mines est de détecter puis de neutraliser les mines dans les couloirs de navigation, permettant ainsi le passage en toute sécurité des convois maritimes.

La Croix du Sud a participé à la réussite de la mission en détectant six mines et en effectuant la neutralisation d’une mine historique de la seconde guerre mondiale de 490 kg.

Pendant cet exercice international, le vice-amiral d’escadre Jean-Louis Lozier s’est rendu à Rostock, en Allemagne, du 10 au 11 septembre, en sa qualité de commandant de la zone maritime Atlantique. Invité par le vice-amiral Andreas Krause, chef d’état-major de la marine allemande, il a pu échanger durant ces deux jours avec différentes autorités des marines européennes et étrangères, réaffirmant ainsi nos liens forts d’amitié et de coopération entre puissances alliées.

REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

EUTM-RCA : FORMATION DE SPECIALITE

Depuis le lundi 19 août, le pilier éducation de l’European Union Training Mission-RCA (EUTM-RCA) organise une formation délivrant le certificat technique du 1er degré (CT1) du domaine « Administration ».

Cette formation dont la durée est de 13 semaines, se déroule du 19 août au 15 novembre au centre de formation de Kassaï, à Bangui. Elle est actuellement dispensée à 16 membres de l’armée nationale centrafricaine et de la gendarmerie nationale, du grade de caporal à celui d’adjudant-chef.

Destinée aux titulaires du Certificat Technique Élémentaire (CTE) administration, cette formation va permettre aux stagiaires d’acquérir les compétences indispensables pour occuper un poste à responsabilité dans la filière « administration et secrétariat ».

Au quotidien, les instructeurs de l’EUTM conseillent les moniteurs encadrants FACA, qui avaient eux-mêmes bénéficié d’une précédente formation axée sur la pédagogie.

Les différentes instructions dispensées aux stagiaires de cette formation comprennent des cours de correspondance militaire, d’accueil de personnes, de prises de notes, de pédagogie et de méthodologie de synthèse. Elles leur permettent d’être formés de manière exhaustive aux différents rôles et responsabilités du chef d’un secrétariat et de son adjoint.

Des cours de ressources humaines, de français, de bureautique et de calcul de solde (salaire du militaire) leurs sont également dispensés en vue d’approfondir leurs connaissances.

Différentes organisations non gouvernementales (ONG) comme le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ou le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) sont également amenées à intervenir en soutien des encadrants FACA et de l’EUTM pour les formations concernant le Droit international humanitaire (DIH) et la prévention des maladies sexuellement transmissibles.

Pour mémoire, depuis le lundi 08 juillet, le général de brigade Peltier est à la tête de la mission de formation de l’Union Européenne en République Centrafricaine (EUTM-RCA).

CHAMMAL
SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

L’opération Chammal, volet français de l’Opération Inherent Resolve, poursuit sa mission de lutte contre Daech et continue à appuyer les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) et les Forces de Sécurité Irakiennes (FSI).
En Irak, dans le Nord-Est syrien et dans la Moyenne Vallée de l’Euphrate, la situation sécuritaire nécessite toujours une action déterminée de la Coalition. Les FSI comme les FDS y poursuivent leurs différentes opérations de ratissage et de sécurisation contre les cellules clandestines de Daech.
ACTIVITÉ DE LA FORCE

La France poursuit son engagement au sein des piliers « appui » et « formation » de la Coalition. Au sein de ce dernier, les armées françaises participent directement à l’amélioration des capacités et des savoir-faire de l’armée irakienne par l’action des Task Force Narvik et Monsabert, déployées à Bagdad. Cet appui à la formation et à l’entraînement des forces de sécurité irakiennes contribue à la lutte contre Daech et participe à la sécurisation de l’Irak.

Les Rafale appuient les forces de sécurité irakiennes
Cette semaine, deux Rafale de la base aérienne projetée (BAP) au Levant ont appuyé les forces de sécurité irakiennes (FSI) en délivrant une frappe à leur profit.

L’opération a été menée dans le centre de l’Irak de manière conjointe et coordonnée avec plusieurs éléments de la coalition internationale.

Cette frappe planifiée a permis la destruction de deux bâtiments utilisés par Daech comme lieux de rassemblement pour ses combattants, contribuant ainsi à l’affaiblissement des capacités militaires du groupe terroriste insurrectionnel.

Les pilotes de Rafale ont atteint leur objectif grâce à un tir de haute précision. Pour réaliser cette mission, le tir a été précédé d’une observation minutieuse du site par les Rafale destinée à s’assurer qu’aucune activité civile n’était présente autour de l’objectif et au-delà.

L’Atlantique 2 est de retour au Levant

Lundi 23 septembre, l’avion de patrouille maritime Atlantique 2, s’est posé sur la piste de la base aérienne projetée au Levant.

Principalement dédié aux missions aéromaritimes, axées principalement sur la lutte anti-sous-marine, l’ATL2 est l’avion de choix pour mener des missions ISR (Intelligence, Surveillance and Reconnaissance). L’objectif est de détecter et d’identifier les activités des combattants de Daech, ainsi que leurs lieux de passage ou de rassemblement. L’aéronef est également capable de réaliser des missions de CAS (Close Air Support – appui aérien rapproché) en appui des forces de sécurité. Ainsi, il peut effectuer des frappes d’opportunité grâce à sa capacité de largage de bombes guidées laser.

Ce détachement de la Marine Nationale se déploie sur la base aérienne projetée au Levant avec ses équipages et ses mécaniciens en contribuant au volet appui de l’opération Chammal. Cet aéronef, dispose de postes d’observations dédiés, de capteurs imagerie performants et de systèmes électroniques de pointe. Il permet ainsi de recueillir du renseignement précieux et nécessaire à la conduite des opérations de la Coalition.

Le précédent mandat de l’Atlantique 2 s’était illustré par ses actions de renseignement dans la lutte contre Daech en totalisant 21 missions de reconnaissance et de surveillance et en effectuant plus de 190 heures de vol. L’Atlantique 2 est une plateforme aérienne très modulaire et parfaitement adaptée à l’environnement de ce théâtre et aux objectifs de l’opération Inherent Resolve.

Sorties air hebdomadaires (bilan du 18 au 24 septembre inclus)
Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les Rafale engagés dans l’opération Chammal ont réalisé 20 sorties aériennes et ont procédé à 1 frappe.

AFRICOM for September 19, 2019
Original
Annotated

Report Date

In coordination with the Libyan Government of National Accord, U.S. Africa Command conducted an airstrike targeting ISIS-Libya terrorists in the vicinity of Murzuq, Libya, September 19, 2019.

“U.S. Africa Command conducted this airstrike to eliminate terrorist leaders and fighters and to disrupt terrorist activity,” said Gen. Stephen Townsend, U.S. Africa Command commander. “We will not allow them to use the current conflict in Libya as protection. Together with our Libyan partners, we will continue to deny terrorists safe haven in Libya.”

U.S. Africa Command continues to support diplomatic efforts to stabilize the political situation in Libya and disrupt terrorist organizations that threaten regional stability.

At this time, it is assessed the airstrike killed eight (8) terrorists.

Currently, we assess no civilians were injured or killed as a result of this airstrike.

French MoD for September 4, 2019 – September 10, 2019
Original
Annotated

Report Date

September 10, 2019

Notes

In support of the Iraqi security forces (ISF), French Rafales conducted a strike on Sept 5th 2019. The objective was to destroy a cache used by the terrorist group Daesh in the north of Iraq.

CHAMMAL
SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

L’opération Chammal, volet français de l’Opération Inherent Resolve, poursuit sa mission de lutte contre Daech et continue à appuyer les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) et les Forces de Sécurité Irakiennes (FSI).
En Irak, dans le Nord-Est syrien et dans la Moyenne Vallée de l’Euphrate, la situation sécuritaire est stable. Les FSI comme les FDS y poursuivent leurs différentes opérations de ratissage et de sécurisation contre les cellules clandestines de Daech.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

La France poursuit son engagement au sein des piliers « appui » et « formation » de la Coalition. Au sein de ce dernier, les armées françaises participent directement à l’amélioration des capacités et des savoir-faire de l’armée irakienne par l’action des Task Force Narvik et Monsabert, déployées à Bagdad. Cet appui à la formation et à l’entraînement des forces de sécurité irakiennes contribue à la lutte contre Daech et participe à la sécurisation de l’Irak.

Frappe programmée des Rafale contre une cache de Daech

En appui des forces de sécurité irakiennes (FSI), les Rafale de la base aérienne projetée (BAP) au Levant ont délivré une frappe programmée le 5 septembre 2019. L’objectif était de détruire une cache utilisée par le groupe terroriste Daech dans le nord de l’Irak.

Le détachement Atlantique 2 de la Marine Nationale a participé à cette mission, en se rendant sur zone avant les Rafale afin de réaliser une observation minutieuse de l’objectif et de ses alentours avant la frappe. Un drone de la coalition internationale était également présent sur place.

Désengagement de l’Atlantique 2

Le détachement Atlantique 2 de la Marine Nationale, déployé depuis juillet dernier sur la base aérienne projetée au Levant, s’est désengagé le 07 septembre. Ces deux aéronefs se sont ainsi succédés pour mener 21 missions de reconnaissance et de surveillance et effectuer plus de 190 heures de vol.

Habituellement dédié aux missions aéromaritimes, et en particulier la lutte anti-sous-marine, cet avion de patrouille maritime est parfaitement adapté aux missions ISR (Intelligence, Surveillance and Reconnaissance) dont l’objectif sur ce théâtre est de détecter et d’identifier les activités des combattants de Daech. Également capable d’intervenir dans des missions de CAS (Close Air Support – appui aérien rapproché), l’aéronef peut effectuer des frappes d’opportunité grâce à sa capacité de largage de bombes guidées laser.

Engagés aux côtés des Rafale de l’armée de l’air déployés au Levant, ces deux Atlantique 2 ont contribué à la réduction des capacités militaires de Daech dans le cadre du volet renseignement de l’opération Chammal.

La Task Force Monsabert appuie la mise en place des nouvelles salles d’instruction de la 6e division d’infanterie irakienne

Fin août, une équipe de spécialistes « informatique et réseau » de la Task Force (TF) Monsabert a mené une mission d’Advise and Assist au profit du département d’instruction de l’état-major de la 6e division d’infanterie irakienne.
Pour former leurs partenaires irakiens de façon optimale, il s’est avéré nécessaire de mettre en place des salles d’instruction dématérialisée. Elles permettent d’entraîner les militaires de la division sur un large panel de compétences théoriques avant de passer à la pratique.

La TF Monsabert et la 6e division ont conçu ensemble le déploiement, la configuration et la sécurisation d’une salle d’impression et de quatre salles d’instruction pour le centre d’entraînement.

Les spécialistes irakiens et français se sont appuyés sur une documentation technique rédigée dans les deux langues par la Task Force pour sécuriser les réseaux et les adapter aux usagers, en respectant les paramètres techniques du partenaire irakien.

Sorties air hebdomadaires (bilan du 04 au 10 septembre inclus)

Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les Rafale et l’ATL2 engagés dans l’opération Chammal ont réalisé 15 sorties aériennes. Une frappe a été délivrée.

 

French MoD for August 28, 2019 – September 3, 2019
Original
Annotated

Report Date

September 3, 2019

Notes

French aircraft carried out 20 sorties. No strikes were reported.

CHAMMAL

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

L’opération Chammal, volet français de l’Opération Inherent Resolve, poursuit sa mission de lutte contre Daech et continue à appuyer les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) et les Forces de Sécurité Irakiennes (FSI).

En Irak, dans le Nord-Est syrien et dans la Moyenne Vallée de l’Euphrate, la situation sécuritaire est stable. Les FSI comme les FDS y poursuivent leurs différentes opérations de ratissage et de sécurisation contre les cellules clandestines de Daech.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

La France poursuit son engagement au sein du pilier « appui » de la coalition à travers la poursuite des opérations aériennes, et au sein du pilier « formation ». Les deux piliers sont toujours d’actualité, et indissociables, car la lutte contre Daech continue.

Depuis la fin de l’emprise territorial de Daech, le pilier « formation » s’est étoffé et a évolué. En complément des opérations, toujours en cours, l’accent est mis sur l’opérationnalisation des Forces de Sécurité Irakiennes, leur entraînement, et leur prise d’autonomie.

Au sein de ce pilier, les armées françaises participent directement à l’amélioration des capacités et des savoir-faire de l’armée irakienne par l’action des Task Force Narvik et Monsabert, déployées à Bagdad. Cet appui à la formation et à l’entraînement des forces de sécurité irakiennes contribue à la lutte contre Daech et participe à la sécurisation de l’Irak.

Durant le mois d’août, le pilier artillerie de la Task Force (TF) Monsabert a débuté une évaluation de la batterie de mortiers du Baghdad Operation Command (BOC), dont la mission est d’appuyer les forces spéciales dans le grand Bagdad. Cet audit, demandé par le BOC aux experts français, a débouché sur la définition d’un cycle d’entraînement qui commencera courant septembre.

La reconnaissance de l’expertise française est née de deux ans et demi de combat aux côtés des Forces de Sécurité Irakiennes (FSI). En appui de ces troupes engagées dans le combat contre Daech, les canons de la TF Wagram ont mené plus de 2 500 missions de feux.

Dès que la mission leur a été confiée, les artilleurs de montagne français se sont attelés à l’élaboration d’un audit complet. Cette évaluation a pris en compte toutes les spécialités de la batterie du BOC. Afin d’observer et analyser les procédures existantes, plusieurs missions ont été organisées pour assister à la mise en batterie des mortiers et rencontrer l’ensemble des acteurs : servants, officiers en charge du calcul ou de l’observation. Des axes d’efforts, tels que l’absence de spécialiste maintenance des mortiers de l’unité, ont été rapidement identifiés.

Les capacités opérationnelles de la batterie ainsi évaluées, un cycle d’entraînement adapté à l’évolution de l’unité est lancé. Ce cycle sera clos par une évaluation finale lors d’un tir réel. Cette mission participe au renforcement capacitaire d’une artillerie irakienne d’excellence pour lutter contre Daech et protéger les Irakiens.

Sorties air hebdomadaires (bilan du 28 août au 03 septembre inclus)
Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les Rafale et l’ATL2 engagés dans l’opération Chammal ont réalisé 20 sorties aériennes.

UK MoD for September 2, 2019 – September 2, 2019
Original
Annotated

Report Date

September 2, 2019

Monday 2 September – Typhoons destroyed a Daesh training camp in northern Iraq…A further strike in support of the Iraqi security forces was conducted by RAF aircraft on 2 September. Daesh had established a training camp in northern Iraq at a cluster of buildings in the desert, some 25 miles south-west of Ash Sharqat. Six specific targets amongst the buildings were identified, and two Typhoon FGR4s, armed with Paveway IV guided bombs, were duly dispatched from RAF Akrotiri. A coalition surveillance aircraft had kept a close watch on the site and confirmed that there was no sign of any civilians being present, whereupon all six targets were struck by the Typhoons.

CJTF–OIR for August 1, 2019 – August 31, 2019
Original
Annotated

Report Date

August 31, 2019

CJTF-OIR Strike Summary August 1 – August 31, 2019

SOUTHWEST ASIA – Combined Joint Task Force – Operation Inherent Resolve and its partners continue to target and pursue the enduring defeat of Daesh.

CJTF-OIR and partner forces have liberated nearly 110,000 square kilometers (42,471 square miles) from Daesh. As a result, 7.7 million people no longer live under Daesh oppression.  CJTF-OIR remains committed to the enduring defeat of Daesh to improve conditions for peace and stability in the region and to protect all our homelands from the Daesh terrorist threat.

Strike Summary

Between August 1 and August 31, 2019, CJTF-OIR conducted 24 strikes consisting of 28 engagements against Daesh targets in Iraq. CJTF-OIR engaged 33 Daesh tactical units, destroyed 12 tunnels, 10 fighting positions, three bed-down locations, two buildings, one vehicle, one boat, and one trench.

Between August 1 and August 31, 2019, CJTF-OIR conducted two strikes consisting of two engagements against Daesh targets in Syria. CJTF-OIR engaged six Daesh tactical units.

This CJTF-OIR strike release contains all strikes conducted by fighter, attack, bomber, rotary-wing, or remotely piloted aircraft, rocket propelled artillery and ground-based tactical artillery.

A strike, as defined in the CJTF-OIR release, refers to one or more kinetic engagements that occur in roughly the same geographic location to produce a single, sometimes cumulative effect in that location. For example, a single aircraft delivering a single weapon against a lone Daesh vehicle is one strike, but so is multiple aircraft delivering dozens of weapons against a group of Daesh-held buildings and weapon systems in a compound, having the cumulative effect of making that facility harder or impossible to use. Strike assessments are based on initial reports and may be refined.

CJTF-OIR does not report the number or type of aircraft employed in a strike, the number of munitions dropped in each strike, or the number of individual munition impact points against a target. The information used to compile the daily strike releases is based on ‘Z’ or Greenwich Mean Time.

Report Date

August 31, 2019

Report Summary

  • 26 total strikes
  • 24 in Iraq
  • 2 in Syria

CJTF-OIR Strike Summary August 1 - August 31, 2019

SOUTHWEST ASIA – Combined Joint Task Force – Operation Inherent Resolve and its partners continue to target and pursue the enduring defeat of Daesh.

CJTF-OIR and partner forces have liberated nearly 110,000 square kilometers (42,471 square miles) from Daesh. As a result, 7.7 million people no longer live under Daesh oppression. CJTF-OIR remains committed to the enduring defeat of Daesh to improve conditions for peace and stability in the region and to protect all our homelands from the Daesh terrorist threat.

Strike Summary

August 1, 2019 – August 31, 2019
Iraq: 24 strikes
Syria: 2 strikes
Between August 1 and August 31, 2019, CJTF-OIR conducted 24 strikes consisting of 28 engagements against Daesh targets in Iraq. CJTF-OIR engaged 33 Daesh tactical units, destroyed 12 tunnels, 10 fighting positions, three bed-down locations, two buildings, one vehicle, one boat, and one trench.
Between August 1 and August 31, 2019, CJTF-OIR conducted two strikes consisting of two engagements against Daesh targets in Syria. CJTF-OIR engaged six Daesh tactical units.

This CJTF-OIR strike release contains all strikes conducted by fighter, attack, bomber, rotary-wing, or remotely piloted aircraft, rocket propelled artillery and ground-based tactical artillery.

A strike, as defined in the CJTF-OIR release, refers to one or more kinetic engagements that occur in roughly the same geographic location to produce a single, sometimes cumulative effect in that location. For example, a single aircraft delivering a single weapon against a lone Daesh vehicle is one strike, but so is multiple aircraft delivering dozens of weapons against a group of Daesh-held buildings and weapon systems in a compound, having the cumulative effect of making that facility harder or impossible to use. Strike assessments are based on initial reports and may be refined.

CJTF-OIR does not report the number or type of aircraft employed in a strike, the number of munitions dropped in each strike, or the number of individual munition impact points against a target. The information used to compile the daily strike releases is based on 'Z' or Greenwich Mean Time.