Military Reports

Military Reports

Belligerent
Country
From
start date
end date
3462 Results
sort by:

French MoD for July 31, 2019 – August 6, 2019
Original
Annotated

Report Date

August 6, 2019

Notes

French aircraft based in Jordan and the United Arab Emirates continue their actions against Daech, within the Coalition. This week, the Rafale of Operation Chammal made 14 sorties.

CHAMMAL
SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE
L’opération Chammal, volet français de l’Opération Inherent Resolve (OIR), poursuit sa mission de lutte contre Daech et continue à appuyer les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) et les Forces de Sécurité Irakiennes (FSI).
En Irak, dans le Nord-Est syrien et dans la Moyenne Vallée de l’Euphrate, la situation sécuritaire est stable. Les FSI comme les FDS y poursuivent leurs différentes opérations de ratissage et de sécurisation contre les cellules clandestines de Daech.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

La France poursuit son engagement au sein du pilier « appui » de la coalition à travers la poursuite des opérations aériennes menées à partir des bases aériennes dans la région. En parallèle elle continue à œuvrer au sein du pilier « formation » au profit de l’armée irakienne.
La Task Force Monsabert forme la 6e division d’infanterie irakienne au combat en zone urbaine

Fin juillet, la Task Force Monsabert a dispensé une formation dans le cadre de la mission « advise and assist » de la Coalition, pendant laquelle les instructeurs français ont transmis leur savoir-faire relatif au combat en zone urbaine. 15 stagiaires ont suivi ce stage de perfectionnement.
L’objectif de la formation était notamment de maîtriser les techniques de franchissement, un volet essentiel du combat en zone urbaine. Les stagiaires ont été mis en condition réelle, en travaillant les différents types de déplacement dans cet environnement exigeant. Il leur a notamment été présenté plusieurs méthodes françaises pour franchir une fenêtre, une porte ou encore un angle de mur avec le plus d’efficacité et de sûreté possibles.
La Task Force Monsabert œuvre ainsi au quotidien pour contribuer à la prise d’autonomie de la 6e division dans ses missions tactiques opérationnelles à Bagdad.
La Task Force Monsabert conseille les forces de sécurité irakiennes au cœur des operations.

Du 31 juillet au 1er août, dans le Grand Bagdad, la Task Force Monsabert a également mené une mission d’advise and assist, au sein du poste de commandement de la 54e brigade irakienne, lors des opérations de sécurisation du pèlerinage de Ziara. 4 000 pèlerins chiites se sont rendus dans la zone de responsabilité de la 54e brigade, où vivent 250 000 habitants.
Un officier de la Task Force Monsabert a conseillé des officiers irakiens responsables des opérations de la 54e brigade. Ensemble, ils ont mené une réflexion stratégique conjointe autour des opérations de sécurisation qui a permis aux forces de sécurité irakiennes de gagner en réactivité et en capacité d’adaptation lors du déroulement de l’opération.
La Task Force Monsabert entretient avec la 6e division irakienne une relation privilégiée grâce à un positionnement au sein de cette unité qui lui permet d’œuvrer au quotidien pour améliorer les compétences tactiques des partenaires irakiens, au plus proche de ses besoins opérationnels. Le conseil et l’assistance effectués auprès de la 6e division d’infanterie irakienne bénéficient d’une grande confiance accordée aux instructeurs français par les militaires irakiens.

Sorties air hebdomadaires (bilan du 31 juillet au 06 aout inclus)

 

Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les Rafale de l’opération Chammal ont réalisé 14 sorties aériennes.

CJTF–OIR for July 2, 2019 – July 31, 2019
Original
Annotated

Report Date

July 31, 2019

CJTF-OIR Strike Summary July 02 – July 31, 2019

SOUTHWEST ASIA – Combined Joint Task Force – Operation Inherent Resolve and its partners continue to target and pursue the enduring defeat of Daesh.

CJTF-OIR and partner forces have liberated nearly 110,000 square kilometers (42,471 square miles) from Daesh. As a result, 7.7 million people no longer live under Daesh oppression.  CJTF-OIR remains committed to the enduring defeat of Daesh to improve conditions for peace and stability in the region and to protect all our homelands from the Daesh terrorist threat.

Strike Summary

Between July 2 and July 31, 2019, CJTF-OIR conducted 33 strikes consisting of 60 engagements against Daesh targets in Iraq. CJTF-OIR engaged 101 Daesh tactical units, destroyed 15 buildings, eight bed-down locations, seven tunnels, seven weapons caches, four vehicles, one improvised explosive device site and completed one terrain denial mission.

Between July 2 and July 31, 2019, CJTF-OIR conducted one strike consisting of five engagements against Daesh targets in Syria. CJTF-OIR engaged five Daesh tactical units.

Between July 2 and July 31, 2019, CJTF-OIR detected eight strikes from other actors that crossed the Euphrates River Valley. CJTF-OIR is committed to avoiding and in every case minimizing civilian casualties; CJTF-OIR calls on all other actors in the area to observe the same precautions.

This CJTF-OIR strike release contains all strikes conducted by fighter, attack, bomber, rotary-wing, or remotely piloted aircraft, rocket propelled artillery and ground-based tactical artillery.

A strike, as defined in the CJTF-OIR release, refers to one or more kinetic engagements that occur in roughly the same geographic location to produce a single, sometimes cumulative effect in that location. For example, a single aircraft delivering a single weapon against a lone Daesh vehicle is one strike, but so is multiple aircraft delivering dozens of weapons against a group of Daesh-held buildings and weapon systems in a compound, having the cumulative effect of making that facility harder or impossible to use. Strike assessments are based on initial reports and may be refined.

CJTF-OIR does not report the number or type of aircraft employed in a strike, the number of munitions dropped in each strike, or the number of individual munition impact points against a target.

Report Date

July 31, 2019

Report Summary

  • 34 total strikes
  • 33 in Iraq
  • 1 in Syria

Confirmed Actions

US

CJTF-OIR Strike Summary July 02 - July 31, 2019

SOUTHWEST ASIA – Combined Joint Task Force – Operation Inherent Resolve and its partners continue to target and pursue the enduring defeat of Daesh.

CJTF-OIR and partner forces have liberated nearly 110,000 square kilometers (42,471 square miles) from Daesh. As a result, 7.7 million people no longer live under Daesh oppression. CJTF-OIR remains committed to the enduring defeat of Daesh to improve conditions for peace and stability in the region and to protect all our homelands from the Daesh terrorist threat.

Strike Summary

July 2, 2019 – July 31, 2019
Iraq: 33 strikes
Syria: 1 strikes
Between July 2 and July 31, 2019, CJTF-OIR conducted 33 strikes consisting of 60 engagements against Daesh targets in Iraq. CJTF-OIR engaged 101 Daesh tactical units, destroyed 15 buildings, eight bed-down locations, seven tunnels, seven weapons caches, four vehicles, one improvised explosive device site and completed one terrain denial mission.
Between July 2 and July 31, 2019, CJTF-OIR conducted one strike consisting of five engagements against Daesh targets in Syria. CJTF-OIR engaged five Daesh tactical units.

Between July 2 and July 31, 2019, CJTF-OIR detected eight strikes from other actors that crossed the Euphrates River Valley. CJTF-OIR is committed to avoiding and in every case minimizing civilian casualties; CJTF-OIR calls on all other actors in the area to observe the same precautions.

This CJTF-OIR strike release contains all strikes conducted by fighter, attack, bomber, rotary-wing, or remotely piloted aircraft, rocket propelled artillery and ground-based tactical artillery.

A strike, as defined in the CJTF-OIR release, refers to one or more kinetic engagements that occur in roughly the same geographic location to produce a single, sometimes cumulative effect in that location. For example, a single aircraft delivering a single weapon against a lone Daesh vehicle is one strike, but so is multiple aircraft delivering dozens of weapons against a group of Daesh-held buildings and weapon systems in a compound, having the cumulative effect of making that facility harder or impossible to use. Strike assessments are based on initial reports and may be refined.

CJTF-OIR does not report the number or type of aircraft employed in a strike, the number of munitions dropped in each strike, or the number of individual munition impact points against a target.

French MoD for July 24, 2019 – July 30, 2019
Original
Annotated

Report Date

July 30, 2019

Notes

rench aircraft based in Jordan and the United Arab Emirates continue their actions against Daech, within the Coalition. This week, Rafale and Atlantic 2 of Operation Chammal made 20 sorties. An air strike carried out in Iraq on July 27 by a Rafale patrol from the proposed Air Base (BAP) in the Levant destroyed a cache of weapons and materials used in the manufacture of improvised explosive devices used by Daesh .

CHAMMAL

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

L’opération Chammal, volet français de l’Opération Inherent Resolve (OIR), poursuit sa mission de lutte contre Daech et continue à appuyer les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) et les Forces de Sécurité Irakiennes (FSI).

En Irak, dans le Nord-Est syrien et dans la Moyenne Vallée de l’Euphrate, la situation sécuritaire est stable. Les FSI comme les FDS y poursuivent leurs différentes opérations de ratissage et de sécurisation contre les cellules clandestines de Daech.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

La France poursuit son engagement au sein du pilier « appui » de la coalition à travers la poursuite des opérations aériennes menées à partir des bases aériennes dans la région. En parallèle elle continue à œuvrer au sein du pilier « formation » au profit de l’armée irakienne.

Changement du SNR opératif (Senior National Representative – représentant national de théâtre)

Le 28 juillet 2019, le général de brigade aérienne Vigilant et le général de brigade aérienne Dupont ont réuni les militaires français présents à Bagdad à l’occasion du transfert d’autorité du poste de SNR opératif Chammal (Senior National Representative – représentant national de théâtre).

Réunissant les personnels de l’élément de soutien national Irak, les militaires français travaillant au sein de la Coalition internationale et les représentants des Task Force Monsabert et Narvik stationnées aux alentours de Bagdad, ce passage de relais a permis au général de brigade aérienne Vigilant de remercier les hommes et femmes dont il a eu la responsabilité pendant un an sur l’ensemble du théâtre de l’opération Chammal. Il incombe désormais au général de brigade aérienne Dupont de lui succéder comme représentant national de théâtre mais aussi comme directeur des actions civilo-militaires de la coalition.

Sorties air hebdomadaires (bilan du 24 au 30 juillet inclus)

Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les Rafale et Atlantique 2 de l’opération Chammal ont réalisé 20 sorties aériennes. Une frappe aérienne menée en Irak le 27 juillet par une patrouille de Rafale au départ de la Base aérienne projetée (BAP) au Levant a permis de détruire une cache d’armes et de matériels servant à la fabrication d’engins explosifs improvisés utilisés par Daech.

French MoD for July 17, 2019 – July 23, 2019
Original
Annotated

Report Date

July 23, 2019

Notes

French aircraft based in Jordan and the United Arab Emirates continue their actions against Daech within the Coalition. This week, the Rafale of Operation Chammal made 17 sorties from the proposed Air Base (BAP) in the Levant.

CHAMMAL
SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE
L’opération Chammal, volet français de l’Opération Inherent Resolve (OIR), poursuit sa mission de lutte contre Daech et continue à appuyer, en Syrie, les Forces Démocratiques Syriennes (FDS), et en Irak les Forces de Sécurité Irakiennes (FSI).
En Irak, dans le Nord Est syrien et dans la Moyenne Vallée de l’Euphrate, la situation sécuritaire est stable. Les FSI comme les FDS y poursuivent leurs différentes opérations de ratissage et de sécurisation contre les cellules clandestines de Daech.
ACTIVITÉ DE LA FORCE
La France poursuit son engagement au sein du pilier « appui » de la coalition à travers la poursuite des opérations aériennes, et au sein du pilier « formation » au profit de l’armée irakienne.
Engagement de l’Atlantique 2 au Levant
Mi-juillet, l’avion de patrouille maritime Atlantique 2 s’est posé sur la piste de la base aérienne projetée au Levant. Après deux mois d’absence, les marins du ciel sont de retour sur le théâtre de l’opération Chammal. Souvent dédié aux missions aéromaritimes, dont la principale est la lutte anti-sous-marine, cet avion de patrouille maritime est pleinement adapté aux missions ISR (Intelligence, Surveillance and Reconnaissance). L’objectif de ces missions sur ce théâtre est de détecter et d’identifier les activités des combattants de Daech, ainsi que leurs lieux de passage ou de rassemblement.
Le précédent mandat de l’Atlantique 2 s’était illustré par ses actions de renseignement dans cette lutte contre Daech en totalisant 200 heures de vol et plus de 23 missions opérationnelles.

Sorties air hebdomadaires (bilan du 17 au 23 juillet inclus)
Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent ainsi leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les Rafale de l’opération Chammal ont réalisé 17 sorties aériennes depuis la Base aérienne projetée (BAP) au Levant.
FORMATION DES PILOTES DE BLINDES DES FORCES SPECIALES
Cet été, dans le Grand Bagdad, en Irak, les futurs commandos de l’Iraqi Counter Terrorism Service (ICTS) se sont rendus sur un site d’entraînement pour être formés par trois instructeurs irakiens, eux-mêmes conseillés par un instructeur de la Task Force Narvik. Ce site, dédié aux actions en zone urbaine pour travailler les convois tactiques, a permis à une trentaine de stagiaires de montrer leurs acquis dans le déplacement en véhicules blindés.
Durant huit semaines, tous les détails d’un mouvement tactique sous blindage ont été abordés. La préparation des véhicules et des itinéraires, en campagne, en plaine, dans le désert ou en zone urbaine, implique de multiples facteurs, très divers selon les contextes d’engagement. Il en est de même pour la manière d’utiliser son arme de bord pour participer à la sécurisation à 360° d’une zone, afin d’y faire débarquer des commandos.
Pendant deux mois, avec l’appui des Français, les instructeurs irakiens ont enseigné l’ensemble de ces aspects aux futurs membres des forces spéciales.

Les échanges entre les instructeurs irakiens et français ont contribué à une formation de qualité. Grâce à une connaissance renforcée du terrain, des missions et des matériels des instructeurs irakiens et valorisée par les apports des instructeurs français, les futurs commandos de l’ICTS sont prêts à réaliser leurs futures opérations spéciales contre Daech dans les meilleures conditions.

 

French MoD for July 10, 2019 – July 16, 2019
Original
Annotated

Report Date

July 16, 2019

Notes

French aircraft based in Jordan and the United Arab Emirates continue their actions against Daech within the Coalition. This week, the Rafale of Operation Chammal made 14 sorties from the proposed Air Base (BAP) in the Levant.

CHAMMAL
SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE
L’opération Chammal, volet français de l’Opération Inherent Resolve (OIR), poursuit sa mission de lutte contre Daech et continue à appuyer, en Syrie, les Forces Démocratiques Syriennes (FDS), et en Irak les Forces de Sécurité Irakiennes (FSI).
En Irak, dans le Nord Est syrien et dans la Moyenne Vallée de l’Euphrate, la situation sécuritaire est stable. Les FSI comme les FDS y poursuivent leurs différentes opérations de ratissage et de sécurisation contre les cellules clandestines de Daech.
ACTIVITÉ DE LA FORCE
La France poursuit son engagement au sein du pilier « appui » de la coalition à travers la poursuite des opérations aériennes, et au sein du pilier « formation » au profit de l’armée irakienne.
Premier ravitaillement en vol des Rafale sur A400M allemand
Le mercredi 17 juillet, après plusieurs heures de vol en territoire hostile, les Rafale de la Base aérienne projetée (BAP) se sont fait ravitailler sur un A400M allemand, illustrant ainsi de manière inédite la coopération entre européens membres de la Coalition au Levant.
Intégré au cœur de l’opération Inherent Resolve (OIR), ce ravitailleur allemand, tout comme le C-135FR français, vient en appui des aéronefs de la Coalition pour participer à la lutte contre Daech. Il est placé sous les ordres du Centre de commandement interalliés des opérations aériennes (Combined Air Operations Center – CAOC) basé au Qatar.
Depuis début 2019, les avions de chasse de la BAP au Levant ont déjà réalisé 450 sorties aériennes et 1000 ravitaillements en vol sur les différents ravitailleurs de la Coalition ont été nécessaires pour assurer la réussite de l’ensemble des opérations aériennes des chasseurs français.

Sorties air hebdomadaires (bilan du 10 au 16 juillet inclus)
Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent ainsi leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les Rafale de l’opération Chammal ont réalisé 14 sorties aériennes depuis la Base aérienne projetée (BAP) au Levant.
LA TASK FORCE MONSABERT FORME LES FUTURS CADRES DE L’ARTILLERIE IRAKIENNE
Dans le cadre de la coopération franco-irakienne, les artilleurs de la Task Force Monsabert ont instruit pendant quinze jours une vingtaine de stagiaires irakiens, du 19 juin au 3 juillet.  Ils leur ont ainsi appris à maîtriser les calculs complexes permettant d’anticiper la trajectoire d’un obus, en prenant en compte l’ensemble des éléments potentiellement perturbateurs. Parmi ces éléments, l’élaboration des données météorologiques : impact du vent, température, humidité ou densité de l’air sur l’obus.
La Task Force Monsabert a mené à bien cette instruction qui a permis à l’ensemble des stagiaires d’obtenir leur diplôme de niveau « fire direction center », l’équivalent d’un poste de commandement de section. Cette réussite souligne le professionnalisme des futurs cadres de l’artillerie irakienne.

 

French MoD for July 9, 2019 – July 9, 2019
Original
Annotated

Report Date

July 9, 2019

Notes

For June 26th to July 7th, French aircraft conducted 22 sorties but no strikes were reported.

CHAMMAL
SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE
L’opération Chammal, volet français de l’Opération Inherent Resolve (OIR), poursuit sa mission de lutte contre Daech et continue à appuyer, en Syrie, les Forces Démocratiques Syriennes (FDS), et en Irak les Forces de Sécurité Irakiennes (FSI).
En Irak, dans le Nord Est syrien et dans la Moyenne Vallée de l’Euphrate, la situation sécuritaire est stable. Les FSI comme les FDS y poursuivent leurs différentes opérations de ratissage et de sécurisation contre les cellules clandestines de Daech.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

La France poursuit son engagement au sein du pilier appui de la coalition à travers la poursuite des opérations aériennes, et au sein du pilier « formation » au profit de l’armée irakienne.
Sorties air hebdomadaires [bilan du 26 juin au 7 juillet inclus]
Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la coalition.
Cette semaine, les aéronefs de l’opération Chammal ont réalisé 22 sorties aériennes.

French MoD for July 5, 2019 – July 5, 2019
Original
Annotated

Report Date

July 5, 2019

Notes

On Monday, June 24th, two Rafales oconducted a planned strike mission in Iraq as part of Operation Inherent Resolve. This was conducted in cooperation with several other nations of the Coalition.

CHAMMAL : Frappe planifiée contre Daech menée par les Rafale au Levant

Le lundi 24 juin, deux Rafale de la Base aérienne projetée (BAP) au Levant ont réalisé une mission de frappe planifiée en territoire irakien dans le cadre de l’opération Inherent Resolve de lutte contre Daech. Retour sur la préparation et la conduite de cette opération aérienne menée en coopération avec plusieurs autres nations de la Coalition.

Planification de la mission : une étroite collaboration avec les nations engagées au sein de l’opération Inherent Resolve

De nombreux préparatifs sont nécessaires pour analyser et planifier cette frappe dans les moindres détails. Le choix de l’objectif est en premier lieu analysé et validé par le Joint operation center à Bagdad à travers un processus de ciblage très rigoureux et précis. Le dossier est ensuite transmis au centre de commandement des opérations aériennes (Combined air operations center – CAOC) au Qatar qui va planifier la frappe et attribuer les moyens aériens nécessaires pour détruire l’objectif. Dans ce cas précis des Eurofighter avec leurs pods de reconnaissance caractériseront au préalable la cible avant que des Rafale français ne la détruisent appuyés par la présence d’un Reaper au-dessus de l’objectif. L’interopérabilité et la coopération entre les parties prenantes des nations participantes sont essentielles pour la réussite de la mission qui consiste cette fois à détruire une cache utilisée par des combattants de Daech pour y stocker des armements et fabriquer des engins explosifs improvisés (Improvised explosive device).

Une fois que la décision de frapper est prise, un drone Reaper de la Coalition est envoyé sur zone pour attester de l’absence catégorique de non-combattants sur la cible avant l’engagement. Ce même appareil pourra par la suite évaluer en temps réel les résultats de cette frappe en attestant que les munitions ont bien atteint leur cible et que l’effet militaire recherché est atteint.

En parallèle un officier français positionné au CAOC occupe les fonctions de LEGAD (Legal Advisor) afin de veiller en permanence à ce que l’engagement des aéronefs à la cocarde tricolore soit réalisé conformément au cadre juridique et politique fixé par le niveau stratégique. Présent dans toutes les phases du processus il est un conseiller écouté du commandement pour l’application des règles d’engagement définies par la France, jouant par là un rôle primordial dans l’exercice de l’autorité nationale au sein de la Coalition.

Préparation de la mission au détachement chasse 

Sur la BAP, le détachement chasse se prépare à conduire cette mission d’action en profondeur sur cette cible identifiée dans le nord-est irakien. Une mission différente, mais tout aussi exigeante, de celles de Close air support effectuées plus régulièrement par les équipages des Rafale français en appui des Forces démocratiques syriennes et des Forces de sécurité irakiennes.

Tout commence en fait lorsque la cellule renseignement du détachement chasse sur la BAP reçoit le dossier d’objectif. Les spécialistes analysent le contenu de ce dernier afin d’en extraire les informations qui seront essentielles aux pilotes chargés de préparer et d’effectuer la mission : type d’objectifs, menaces sol/air, environnement….

Les mécaniciens armuriers du détachement chasse, en coordination avec la division munition de la BAP, mettent en configuration les Rafale destinés à partir en mission. Ce sont eux qui sont chargés de monter sur les pylônes d’emport les munitions qui ont été sélectionnées en fonction de la nature de l’objectif. Ils sont les premiers et les derniers spécialistes à intervenir sur les aéronefs armés.

Jour J de l’opération : une mission destinée à affaiblir les moyens militaires et logistiques de Daech

Il est 8 heures zoulou quand les Rafale s’élancent sur la piste et décollent pour rejoindre leur zone de travail. Une fois celle-ci rejointe, chaque membre d’équipage s’assure que toutes les conditions sont réunies pour que les frappes soient réalisées sur l’objectif désigné. La concentration est maximale dans le cockpit avant de procéder au largage des bombes de précision. Quelques dizaines de secondes plus tard, celles-ci atteignent leurs cibles, détruisant intégralement la cache de l’organisation terroriste, l’effet militaire recherché est atteint.

Les deux aéronefs reviennent sur la BAP après 4 heures et demie passées dans les airs. A leur retour, les pilotes sont attendus pour un compte-rendu avec l’ensemble du personnel ayant contribué à la mission. Pilotes, mécaniciens, officiers renseignements viennent prendre la température à chaud de ce retour d’opération. Ensemble ils analyseront la réalisation de la mission et les résultats de cette frappe pour améliorer plus encore les prochaines actions qu’ils auront à réaliser au Levant.

Lancée depuis le 19 septembre 2014, l’opération Chammal représente le volet français de l’Opération Inherent Resolve (OIR) au sein d’une coalition de 80 pays et organisations. A la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, l’opération Chammal vise, à apporter un soutien militaire aux forces locales engagées dans le combat contre Daech sur leur territoire. L’opération Chammal repose sur deux piliers complémentaires : un pilier ” appui ” destiné à appuyer les troupes engagées au sol contre Daech et à frapper les capacités militaires de Daech ; un pilier ” formation” au profit des forces de sécurité irakiennes. A ce jour, le dispositif complet de l’opération Chammal compte près de 1 000 militaires. Il comprend également plus d’une centaine de militaires projetés à Bagdad pour la formation et le conseil des états-majors et unités irakiennes.

 

CJTF–OIR for June 4, 2019 – July 1, 2019
Original
Annotated

Report Date

July 1, 2019

CJTF-OIR Strike Summary June 04 – July 01, 2019

SOUTHWEST ASIA – Combined Joint Task Force – Operation Inherent Resolve and its partners continue to target and pursue the enduring defeat of Daesh.

CJTF-OIR and partner forces have liberated nearly 110,000 square kilometers (42,471 square miles) from Daesh. As a result, 7.7 million people no longer live under Daesh oppression.  CJTF-OIR remains committed to the enduring defeat of Daesh to improve conditions for peace and stability in the region and to protect all our homelands from the Daesh terrorist threat.

Strike Summary

Between June 4 – July 1, 2019, CJTF-OIR conducted 13 strikes consisting of 27 engagements against Daesh targets in Iraq. CJTF-OIR engaged 49 Daesh tactical units, and destroyed seven tunnels, three buildings, three vehicles, two weapons caches, two caves and one bed-down location.

There were no strikes conducted in Syria between June 4 – July 1, 2019.

Between June 4 – July 1, 2019, CJTF-OIR detected one strike from other actors that crossed the Euphrates River Valley. CJTF-OIR is committed to avoiding and in every case minimizing civilian casualties; CJTF-OIR calls on all other actors in the area to observe the same precautions.

This Coalition strike release contains all strikes conducted by fighter, attack, bomber, rotary-wing, or remotely piloted aircraft, rocket propelled artillery and ground-based tactical artillery.

A strike, as defined in the Coalition release, refers to one or more kinetic engagements that occur in roughly the same geographic location to produce a single, sometimes cumulative effect in that location. For example, a single aircraft delivering a single weapon against a lone Daesh vehicle is one strike, but so is multiple aircraft delivering dozens of weapons against a group of Daesh-held buildings and weapon systems in a compound, having the cumulative effect of making that facility harder or impossible to use. Strike assessments are based on initial reports and may be refined.

CJTF-OIR does not report the number or type of aircraft employed in a strike, the number of munitions dropped in each strike, or the number of individual munition impact points against a target. The information used to compile the daily strike releases is based on ‘Z’ or Greenwich Mean Time.

Report Date

July 1, 2019

Report Summary

  • 13 total strikes
  • 13 in Iraq

Confirmed Actions

US

CJTF-OIR Strike Summary June 04 - July 01, 2019

SOUTHWEST ASIA – Combined Joint Task Force – Operation Inherent Resolve and its partners continue to target and pursue the enduring defeat of Daesh.

CJTF-OIR and partner forces have liberated nearly 110,000 square kilometers (42,471 square miles) from Daesh. As a result, 7.7 million people no longer live under Daesh oppression. CJTF-OIR remains committed to the enduring defeat of Daesh to improve conditions for peace and stability in the region and to protect all our homelands from the Daesh terrorist threat.

Strike Summary

June 4, 2019 – July 1, 2019
Iraq: 13 strikes
Between June 4 - July 1, 2019, CJTF-OIR conducted 13 strikes consisting of 27 engagements against Daesh targets in Iraq. CJTF-OIR engaged 49 Daesh tactical units, and destroyed seven tunnels, three buildings, three vehicles, two weapons caches, two caves and one bed-down location.

There were no strikes conducted in Syria between June 4 – July 1, 2019.

Between June 4 - July 1, 2019, CJTF-OIR detected one strike from other actors that crossed the Euphrates River Valley. CJTF-OIR is committed to avoiding and in every case minimizing civilian casualties; CJTF-OIR calls on all other actors in the area to observe the same precautions.

This Coalition strike release contains all strikes conducted by fighter, attack, bomber, rotary-wing, or remotely piloted aircraft, rocket propelled artillery and ground-based tactical artillery.

A strike, as defined in the Coalition release, refers to one or more kinetic engagements that occur in roughly the same geographic location to produce a single, sometimes cumulative effect in that location. For example, a single aircraft delivering a single weapon against a lone Daesh vehicle is one strike, but so is multiple aircraft delivering dozens of weapons against a group of Daesh-held buildings and weapon systems in a compound, having the cumulative effect of making that facility harder or impossible to use. Strike assessments are based on initial reports and may be refined.

CJTF-OIR does not report the number or type of aircraft employed in a strike, the number of munitions dropped in each strike, or the number of individual munition impact points against a target. The information used to compile the daily strike releases is based on 'Z' or Greenwich Mean Time.