Military Reports

Military Reports

Belligerent
Country
From
start date
end date
3496 Results
sort by:

French MoD for January 8, 2020 – January 11, 2020
Original
Annotated

Report Date

January 11, 2020

Notes

For January 8th-11th, French MoD report conducting 18 aerial sorties.

CHAMMAL

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

Les activités du pilier « formation » ont repris cette semaine, à un rythme adapté aux besoins des forces de sécurité irakiennes comme aux exigences de protection de la force, et les avions français poursuivent leurs missions sur la zone d’opération Chammal. Comme cela a été annoncé par les autorités politiques et militaires, la lutte contre l’organisation terroriste Daech demeure la priorité des Armées, en dépit des tensions au Levant.

Ø Réorganisation des Task Forces françaises à Bagdad
Déployées au sein de l’Opération CHAMMAL en Irak depuis mars 2015, les Task Forces françaises Narvik et Monsabert se réorganisent, à compter du 20 janvier 2020, sous la forme d’une Task Force Monsabert « nouvelle génération » regroupant l’ensemble des formateurs sous une seule entité. Cette restructuration est le fruit d’une planification initiée depuis plusieurs semaines.

Poursuivre l’instruction au profit de l’ICTS depuis Monsabert
Présente au plus près de l’Iraqi Counter Terrorism Service (ICTS) depuis près de cinq ans, les militaires de la Task Force (TF) Narvik se préparent donc à passer sous le commandement de la TF Monsabert.

En moins de 5 ans, la TF Narvik aura apporté son expertise à plus de 13 800 soldats irakiens, qu’ils soient de l’Académie de l’ICTS ou des bataillons opérationnels. L’ICTS appelée aussi la « Golden division » est en première ligne de la lutte contre Daech et a participé aux combats de Ramadi, Hit, Mossoul ou encore Falloujah. Au total, 9500 militaires et 400 instructeurs auront été formés par la TF Narvik dans des domaines aussi divers que la lutte contre les IED (enquête post-attaque), le renseignement (recherche d’indices, recueil d’informations, photographie), le combat en milieu clos (combat en zone urbaine, corps-à-corps, bêchage et effraction), le tir longue distance, l’usage des mortiers, la pédagogie, la topographie ou encore le secourisme de combat. 3900 soldats de l’ICTS auront également bénéficié de perfectionnement dans ces mêmes domaines.

Rassembler les forces pour optimiser la formation des forces armées irakiennes
L’objectif de cette réorganisation planifiée est de rassembler les militaires français de l’Opération CHAMMAL déployés à Bagdad sous une seule et même entité : la TF Monsabert. Elle répond à l’atteinte des objectifs assignés à la TF Narvik, les deux premières écoles de l’ICTS ayant acquis leur autonomie et atteint un niveau satisfaisant.

Cette nouvelle structure doit favoriser l’optimisation la formation au profit des forces armées irakiennes en regroupant l’ensemble des instructeurs et formateurs de chaque spécialité, pour collaboratif renforcé. Il apportera en outre une vision élargie sur les stages à proposer et sur leur contenu. L’attention sera par ailleurs portée sur les formations à forte valeur ajoutée, sur le haut du spectre.

Les formations conduites au profit de la troisième école de l’ICTS, de la 6e division d’infanterie irakienne et de l’école d’artillerie irakienne seront directement pilotées depuis la nouvelle TF Monsabert qui poursuivra sa participation aux piliers « advise & assist » (conseil et formation). L’objectif reste de lutter contre Daech et les groupes armés terroristes, mais aussi de permettre aux forces armées irakiennes de devenir totalement autonomes dans la protection de leur territoire.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

Ø Sorties air hebdomadaires (bilan du 8 au 11 janvier inclus)
Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les Rafale engagés dans l’opération Chammal ont réalisé 18 sorties aériennes.

French MoD for January 1, 2020 – January 7, 2020
Original
Annotated

Report Date

January 7, 2020

Notes

For January 1st - 7th, French MoD report carrying out 14 aerial sorties

CHAMMAL

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

Comme cela a été annoncé par les autorités politiques et militaires, la lutte contre l’organisation terroriste Daech demeure la priorité des Armées, en dépit des tensions au Levant.

Toutefois, compte tenu du contexte sécuritaire, et des décisions de la Coalition, les activités du pilier « formation » au profit des forces de sécurité irakiennes ont été suspendues. Les avions français poursuivent quant à eux leurs missions sur la zone d’opération Chammal.

Le niveau de protection des emprises où sont basés les militaires français a été augmenté et les déplacements significativement limités. Il y a actuellement 200 militaires français en Irak, dont 160 au sein des Task Forces Narvik et Monsabert, et 40 au sein de l’état-major d’OIR et des éléments de soutien national.

Depuis le début de l’opération, près de 27000 militaires irakiens ont bénéficié de l’expertise des instructeurs français de l’opération Chammal.

ACTIVITÉ DE LA FORCE 

Ø Sorties air hebdomadaires (bilan du 1er au 7 janvier inclus)
Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les Rafale engagés dans l’opération Chammal ont réalisé 14 sorties aériennes.

CJTF–OIR for December 1, 2019 – December 31, 2019
Original
Annotated

Report Date

December 31, 2019

CJTF-OIR Strike Summary December 1 – December 31, 2019

 

SOUTHWEST ASIA – Combined Joint Task Force – Operation Inherent Resolve and its partners share the same goal: the enduring defeat of ISIS.

 

CJTF-OIR and partner forces have liberated nearly 110,000 square kilometers (42,471 square miles) from Daesh. As a result, 7.7 million people no longer live under Daesh oppression.  CJTF-OIR remains committed to the enduring defeat of Daesh to improve conditions for peace and stability in the region and to protect all our homelands from the Daesh terrorist threat.

 

Strike Summary

 

Between Dec. 1 and Dec. 31, 2019, CJTF-OIR conducted 38 strikes consisting of 63 engagements against Daesh targets in Iraq and Syria.

 

In Iraq, CJTF-OIR conducted 22 strikes with 35 engagements against Daesh targets resulting in an estimated two weapons caches destroyed, one bed-down location destroyed, two buildings destroyed, and three tunnels destroyed.

 

In Syria, CJTF-OIR conducted 16 strikes with 28 engagements resulting in nine successful terrain denial missions against Daesh.

 

This CJTF-OIR strike release contains all strikes conducted by fighter, attack, bomber, rotary-wing, or remotely piloted aircraft, rocket-propelled artillery, and ground-based tactical artillery.

 

A strike, as defined in the CJTF-OIR release, refers to one or more kinetic engagements that occur in roughly the same geographic location to produce a single, sometimes cumulative effect in that location. For example, a single aircraft delivering a single weapon against a lone Daesh vehicle is one strike, but so is multiple aircraft delivering dozens of weapons against a group of Daesh-held buildings and weapon systems in a compound, having the cumulative effect of making that facility harder or impossible to use. Strike assessments are based on initial reports and may be refined.

 

CJTF-OIR does not report the number or type of aircraft employed in a strike, the number of munitions dropped in each strike, or the number of individual munition impact points against a target. The information used to compile the daily strike releases is based on ‘Z’ or Greenwich Mean Time.

 

Report Date

December 31, 2019

Report Summary

  • 38 total strikes
  • 22 in Iraq
  • 16 in Syria

Report Summary

  • 0 total strikes
  • in Iraq

Confirmed Actions

US
In Iraq, CJTF-OIR conducted 22 strikes with 35 engagements against Daesh targets resulting in an estimated two weapons caches destroyed, one bed-down location destroyed, two buildings destroyed, and three tunnels destroyed.
December 1, 2019 – December 31, 2019
Syria: 16 strikes
In Syria, CJTF-OIR conducted 16 strikes with 28 engagements resulting in nine successful terrain denial missions against Daesh.

French MoD for December 11, 2019 – December 17, 2019
Original
Annotated

Report Date

December 17, 2019

Notes

For December 11th - 17th, France report that Rafales carried out 20 sorties.

 

CHAMMAL

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

L’opération Chammal, volet français de l’Opération Inherent Resolve, se poursuit. Les armées restent résolument engagées dans leur lutte contre l’organisation terroriste Daech.

Les avions français poursuivent leurs missions sur la zone d’opération Chammal, et le volet « conseil et formation » des forces de sécurité irakiennes se poursuit grâce à l’action des Task Forces Monsabert et Narvik à Bagdad. Cet appui contribue à la lutte contre Daech et participe à la sécurisation de l’Irak.

ACTIVITÉ DE LA FORCE   

Durant le mois de décembre, dans le cadre du stage « enquête post-attaque », les sapeurs du génie de la Task Force Narvik ont formé l’Iraqi Counter Terrorism Service (ICTS) au prélèvement d’indices suite à une explosion fictive d’engin explosif improvisé. Cette formation s’inscrit dans le cursus intitulé : « Conseil en faveur de la lutte anti-terroriste ».

Une fois arrivé sur le site de l’explosion fictive, le groupe d’enquêteurs a dû définir un secteur de recherche en délimitant clairement la zone d’investigation. Les sapeurs du génie ont auparavant expliqué la procédure minutieuse à suivre afin de collecter les indices témoignant de la présence d’explosif, de matériel et d’activité humaine.

Ces indices ont ensuite été ramenés en base arrière pour une étude plus « approfondie » avec du matériel et des technologies scientifiques qui doivent permettre de reconstituer le dérouler de l’explosion.

Cette instruction dispensée par des spécialistes militaires français de la lutte contre les engins explosifs improvisés permet d’apporter les conseils nécessaires à l’optimisation de la lutte des forces armées irakiennes contre les attentats terroristes. Le personnel de l’Iraqi Counter Terrorisme Service (ICTS), formé par la Task Force Narvik dans le cadre de l’opération Chammal, intervient régulièrement sur les sites d’explosion liés aux attentats terroristes. Ils sont par ailleurs presque toujours en première ligne dans le combat contre Daech.

Ø Sorties air hebdomadaires (bilan du 11 au 17 décembre inclus)
Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les Rafale engagés dans l’opération Chammal ont réalisé 20 sorties aériennes.

French MoD for December 6, 2019 – December 12, 2019
Original
Annotated

Report Date

December 12, 2019

Notes

For Dec 4th-12th, French Rafales conducted 20 sorties.

CHAMMAL

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

L’opération Chammal, volet français de l’Opération Inherent Resolve, se poursuit. Les armées restent résolument engagées dans leur lutte contre l’organisation terroriste Daech.

Les avions français poursuivent leurs missions sur la zone d’opération Chammal, et le volet « conseil et formation » des forces de sécurité irakiennes se poursuit grâce à l’action des Task Forces Monsabert et Narvik à Bagdad. Cet appui contribue à la lutte contre Daech et participe à la sécurisation de l’Irak.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

Ø La TF Narvik poursuit le stage de renseignement par la recherche d’indices
Durant le début du mois de décembre 2019, les militaires des services irakiens de lutte antiterroriste (Iraqi Counter Terrorism Service (ICTS)) ont poursuivi leur stage de renseignement (Intelligence Collection Course [ICC]), dispensé par les instructeurs français de la Task Force Narvik, avec le module recherche d’indices. Cette instruction a permis de former les militaires au recueil d’éléments ciblés dans le cadre de la lutte antiterroriste.

Au début du scénario, une information est parvenue aux stagiaires indiquant une potentielle présence de terroristes et le module a débuté par la fouille d’un bâtiment. À l’intérieur, les formateurs français avaient soigneusement dissimulé des preuves de présence humaine comme des mégots de cigarette, des documents d’identités ou encore des cartes SD d’appareils multimédias contenant des informations utiles. Les militaires de l’ICTS ont eu vingt minutes pour fouiller les moindres recoins de chaque pièce afin de récolter le plus d’éléments possible. Ils ont ensuite pris en photo ces indices et les ont regroupés méticuleusement. Ceux-ci feront par la suite l’objet de comptes-rendus écrits avant d’être étudiés afin de confirmer ou d’écarter la piste terroriste.

L’objectif principal de ce module est d’acquérir les techniques nécessaires au recueil et à l’analyse du plus grand nombre d’indices afin de remonter les filières de Daech. Les militaires de l’ICTS peuvent ainsi effectuer en toute autonomie une fouille de bâtiment, y compris après un combat contre des groupes armés terroristes.

Engagé dans le cadre du pilier formation de l’opération CHAMMAL, ce stage trouve toute son utilité auprès de l’ICTS qui est régulièrement déployé en première ligne dans le combat contre Daech. Les savoir-faire militaires français permettent ainsi d’optimiser la lutte antiterroriste et de maîtriser la capacité d’action des forces armées irakiennes.

Ø Sorties air hebdomadaires (bilan du 04 novembre au 12 décembre inclus)

Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les Rafale engagés dans l’opération Chammal ont réalisé 20 sorties aériennes

French MoD for November 29, 2019 – December 5, 2019
Original
Annotated

Report Date

December 5, 2019

Notes

For Nov 27th - Dec 3rd, French Rafales conducted 18 sorties.

CHAMMAL

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

L’opération Chammal, volet français de l’Opération Inherent Resolve, se poursuit. Les armées restent résolument engagées dans leur lutte contre l’organisation terroriste Daech.

Les avions français poursuivent leurs missions sur la zone d’opération Chammal, et le volet “conseil et formation” des forces de sécurité irakiennes se poursuit grâce à l’action des Task Force Monsabert et Narvik à Bagdad. Cet appui contribue à la lutte contre Daech et participe à la sécurisation de l’Irak.

 

ACTIVITÉ DE LA FORCE

Ø Stage de secourisme au profit de la 6e division irakienne
Le jeudi 28 novembre 2019, les formateurs de la Task Force Monsabert ont clôturé le stage de secourisme « First Aid Level One » destiné aux militaires de la 6e division irakienne.

Le stage se composait de trois modules : hygiène, premiers secours et préparation au transport d’un blessé. À la suite des cours théoriques et pratiques, les stagiaires ont été évalués sur leur capacité à réagir face à une situation imposant la prise en charge d’au moins deux victimes. Intervenant en équipe, les militaires irakiens ont reproduit les savoirs acquis pour poser les garrots-tourniquets ou les pansements compressifs destinés à freiner les hémorragies constatées sur les blessés. Ils ont également effectué l’ensemble des gestes qui permettent de vérifier qu’aucune autre blessure n’est présente sur le personnel touché. Enfin, ils ont préparé le brancard nécessaire à l’évacuation vers l’hôpital.

Ce stage leur a permis de s’approprier des techniques indispensables dans la lutte contre Daech, et notamment pour gérer les victimes causées par des attaques terroristes.

Ø Fin de mission pour l’avion de patrouille maritime atlantique 2
Engagé de septembre à novembre sur la base aérienne projetée (BAP) au Levant au sein du pilier « appui » de l’opération Chammal, le détachement Atlantique 2 de la Marine nationale a quitté le théâtre le 29 novembre dernier.

Spécialiste de la lutte anti-sous-marine, cet avion de 40 tonnes initialement conçu pour des missions de patrouilles maritimes a utilisé ses capacités au profit de missions ISR (Intelligence, Surveillance and Reconnaissance) dont l’objectif sur ce théâtre est de détecter et d’identifier les activités des combattants de Daech. Polyvalent, il est également capable d’intervenir dans des missions de CAS (Close Air Support – appui aérien rapproché). La soute modulaire de l’aéronef pouvant embarquer plusieurs bombes guidées laser pour des frappes d’opportunité.

Engagé auprès des Rafale de la base aérienne projetée, cet aéronef vient compléter les moyens de renseignement et de surveillance de l’Opération Chammal.

Avec 59 sorties et plus de 413 heures de vol, l’Atlantique 2 a contribué à la réduction des capacités militaires de Daech.

Ø Sorties air hebdomadaires (bilan du 27 novembre au 03 décembre inclus)
Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les Rafale et l’Atlantique 2 engagés dans l’opération Chammal ont réalisé 18 sorties aériennes.

CJTF–OIR for November 1, 2019 – November 30, 2019
Original
Annotated

Report Date

November 30, 2019

CJTF-OIR Strike Summary November 01 – November 30, 2019

SOUTHWEST ASIA – Combined Joint Task Force – Operation Inherent Resolve and its partners continue to target and pursue the enduring defeat of Daesh.

CJTF-OIR and partner forces have liberated nearly 110,000 square kilometers (42,471 square miles) from Daesh. As a result, 7.7 million people no longer live under Daesh oppression.  CJTF-OIR remains committed to the enduring defeat of Daesh to improve conditions for peace and stability in the region and to protect all our homelands from the Daesh terrorist threat.

Strike Summary

Between November 1 and November 30, 2019, CJTF-OIR conducted 26 strikes consisting of 32 engagements against Daesh targets in Iraq. CJTF-OIR engaged 21 Daesh tactical units, destroyed 15 fighting positions, three tunnels, two buildings, and one weapons cache.

There were no strikes conducted in Syria between November 1 and November 30, 2019.

This CJTF-OIR strike release contains all strikes conducted by fighter, attack, bomber, rotary-wing, or remotely piloted aircraft, rocket propelled artillery and ground-based tactical artillery.

A strike, as defined in the CJTF-OIR release, refers to one or more kinetic engagements that occur in roughly the same geographic location to produce a single, sometimes cumulative effect in that location. For example, a single aircraft delivering a single weapon against a lone Daesh vehicle is one strike, but so is multiple aircraft delivering dozens of weapons against a group of Daesh-held buildings and weapon systems in a compound, having the cumulative effect of making that facility harder or impossible to use. Strike assessments are based on initial reports and may be refined.

CJTF-OIR does not report the number or type of aircraft employed in a strike, the number of munitions dropped in each strike, or the number of individual munition impact points against a target. The information used to compile the daily strike releases is based on ‘Z’ or Greenwich Mean Time.

Report Date

November 30, 2019

Report Summary

  • 26 total strikes
  • 26 in Iraq

Confirmed Actions

US
Between November 1 and November 30, 2019, CJTF-OIR conducted 26 strikes consisting of 32 engagements against Daesh targets in Iraq. CJTF-OIR engaged 21 Daesh tactical units, destroyed 15 fighting positions, three tunnels, two buildings, and one weapons cache.

French MoD for November 13, 2019 – November 19, 2019
Original
Annotated

Report Date

November 19, 2019

Notes

For 13th-19th November, Rafale and Atlantique 2 engaged in Operation Chammal made 24 sorties.

CHAMMAL

SITUATION MILITAIRE DU THEATRE

L’opération Chammal, volet français de l’Opération Inherent Resolve, se poursuit en dépit des évènements dans le Nord Est syrien. Les armées restent résolument engagées dans leur lutte contre l’organisation terroriste Daech.

Les avions français poursuivent leurs missions sur la zone d’opération Chammal et le volet conseil et formation des forces de sécurité irakiennes se poursuit grâce à l’action des Task Force Monsabert et Narvik à Bagdad. Cet appui contribue à la lutte contre Daech et participe à la sécurisation de l’Irak.

ACTIVITE DE LA FORCE

La Task Force Monsabert détruit des munitions saisies à Daesh
Le samedi 16 novembre 2019, le personnel de l’élément opérationnel de déminage (EOD) de la Task Force Monsabert et leurs homologues de la 6e division d’infanterie irakienne ont procédé à la destruction de munitions saisies à Daesh.

A cette occasion, les experts de la TF Monsabert ont accompagné les équipes EOD irakiennes dans l’amélioration de leurs procédures de destruction. Ainsi, le personnel de l’élément opérationnel de déminage (EOD) les a conseillés dans la mise en place de la chaîne d’explosifs composée de pains de plastique et de cordo-détonant.

Cette mission, exécutée sous la forme d’un « Advise & Assist » (conseiller et assister), a permis de renforcer le lien entre les spécialistes EOD de la Task Force Monsabert et leurs homologues de la 6e division d’infanterie irakienne. L’objectif commun est de réduire la capacité de frappe de Daesh qui utilise régulièrement ce type de munitions pour armer des engins explosifs. Les forces armées irakiennes, avec l’appui de la coalition, font régulièrement des saisies de cet acabit réduisant ainsi considérablement leur capacité de nuisance.

Arrivée de deux RAFALE C sur la base aérienne projetée au Levant

e 12 novembre, pour la première fois, deux RAFALE C se sont posés sur la base aérienne projetée au Levant. Ces deux aéronefs en provenance de la base aérienne de Mont-de-Marsan sont venus relever deux RAFALE B qui assuraient des missions aériennes depuis plus de trois mois.

Dès leur arrivée, les armuriers ont commencé le transfert de l’armement et des équipements des RAFALE B vers les RAFALE C avec minutie. Les mécaniciens ont redoublé d’effort pour mettre ces aéronefs en configuration de combat sans délai afin d’assurer la continuité des capacités d’alerte de la base aérienne projetée au Levant. La France dispose ainsi en permanence d’avions équipés et prêts à décoller pour être engagés au profit de l’opération Chammal pour lutter contre Daesh.

Dorénavant, le volet « appui » est structuré autour de deux avions de chasse de type RAFALE B biplaces et deux avions de chasse de type RAFALE C monoplaces de l’armée de l’Air. Au cours des semaines à venir, deux RAFALE C viendront compléter la relève en prenant la place des deux RAFALE B en fin de mandat.

Ø Sorties air hebdomadaires (bilan du 13 au 19 novembre inclus)
Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les Rafale et l’Atlantique 2 engagés dans l’opération Chammal ont réalisé 24 sorties aériennes.