US-led Coalition in Iraq & Syria

Civilians in the ruins of Mosul city. (Maranie R. Staab)

Belligerent
US-led Coalition
Country
Iraq
Syria
From
start date
end date
3372 Results
sort by:

UK MoD for September 2, 2019 – September 2, 2019
Original
Annotated

Report Date

September 2, 2019

Monday 2 September – Typhoons destroyed a Daesh training camp in northern Iraq…A further strike in support of the Iraqi security forces was conducted by RAF aircraft on 2 September. Daesh had established a training camp in northern Iraq at a cluster of buildings in the desert, some 25 miles south-west of Ash Sharqat. Six specific targets amongst the buildings were identified, and two Typhoon FGR4s, armed with Paveway IV guided bombs, were duly dispatched from RAF Akrotiri. A coalition surveillance aircraft had kept a close watch on the site and confirmed that there was no sign of any civilians being present, whereupon all six targets were struck by the Typhoons.

CJTF–OIR for August 1, 2019 – August 31, 2019
Original
Annotated

Report Date

August 31, 2019

CJTF-OIR Strike Summary August 1 – August 31, 2019

SOUTHWEST ASIA – Combined Joint Task Force – Operation Inherent Resolve and its partners continue to target and pursue the enduring defeat of Daesh.

CJTF-OIR and partner forces have liberated nearly 110,000 square kilometers (42,471 square miles) from Daesh. As a result, 7.7 million people no longer live under Daesh oppression.  CJTF-OIR remains committed to the enduring defeat of Daesh to improve conditions for peace and stability in the region and to protect all our homelands from the Daesh terrorist threat.

Strike Summary

Between August 1 and August 31, 2019, CJTF-OIR conducted 24 strikes consisting of 28 engagements against Daesh targets in Iraq. CJTF-OIR engaged 33 Daesh tactical units, destroyed 12 tunnels, 10 fighting positions, three bed-down locations, two buildings, one vehicle, one boat, and one trench.

Between August 1 and August 31, 2019, CJTF-OIR conducted two strikes consisting of two engagements against Daesh targets in Syria. CJTF-OIR engaged six Daesh tactical units.

This CJTF-OIR strike release contains all strikes conducted by fighter, attack, bomber, rotary-wing, or remotely piloted aircraft, rocket propelled artillery and ground-based tactical artillery.

A strike, as defined in the CJTF-OIR release, refers to one or more kinetic engagements that occur in roughly the same geographic location to produce a single, sometimes cumulative effect in that location. For example, a single aircraft delivering a single weapon against a lone Daesh vehicle is one strike, but so is multiple aircraft delivering dozens of weapons against a group of Daesh-held buildings and weapon systems in a compound, having the cumulative effect of making that facility harder or impossible to use. Strike assessments are based on initial reports and may be refined.

CJTF-OIR does not report the number or type of aircraft employed in a strike, the number of munitions dropped in each strike, or the number of individual munition impact points against a target. The information used to compile the daily strike releases is based on ‘Z’ or Greenwich Mean Time.

Report Date

August 31, 2019

Report Summary

  • 26 total strikes
  • 24 in Iraq
  • 2 in Syria

CJTF-OIR Strike Summary August 1 - August 31, 2019

SOUTHWEST ASIA – Combined Joint Task Force – Operation Inherent Resolve and its partners continue to target and pursue the enduring defeat of Daesh.

CJTF-OIR and partner forces have liberated nearly 110,000 square kilometers (42,471 square miles) from Daesh. As a result, 7.7 million people no longer live under Daesh oppression. CJTF-OIR remains committed to the enduring defeat of Daesh to improve conditions for peace and stability in the region and to protect all our homelands from the Daesh terrorist threat.

Strike Summary

August 1, 2019 – August 31, 2019
Iraq: 24 strikes
Syria: 2 strikes
Between August 1 and August 31, 2019, CJTF-OIR conducted 24 strikes consisting of 28 engagements against Daesh targets in Iraq. CJTF-OIR engaged 33 Daesh tactical units, destroyed 12 tunnels, 10 fighting positions, three bed-down locations, two buildings, one vehicle, one boat, and one trench.
Between August 1 and August 31, 2019, CJTF-OIR conducted two strikes consisting of two engagements against Daesh targets in Syria. CJTF-OIR engaged six Daesh tactical units.

This CJTF-OIR strike release contains all strikes conducted by fighter, attack, bomber, rotary-wing, or remotely piloted aircraft, rocket propelled artillery and ground-based tactical artillery.

A strike, as defined in the CJTF-OIR release, refers to one or more kinetic engagements that occur in roughly the same geographic location to produce a single, sometimes cumulative effect in that location. For example, a single aircraft delivering a single weapon against a lone Daesh vehicle is one strike, but so is multiple aircraft delivering dozens of weapons against a group of Daesh-held buildings and weapon systems in a compound, having the cumulative effect of making that facility harder or impossible to use. Strike assessments are based on initial reports and may be refined.

CJTF-OIR does not report the number or type of aircraft employed in a strike, the number of munitions dropped in each strike, or the number of individual munition impact points against a target. The information used to compile the daily strike releases is based on 'Z' or Greenwich Mean Time.

French MoD for August 23, 2019 – August 29, 2019
Original
Annotated

Report Date

August 29, 2019

Notes

French aircraft based in Jordan and the United Arab Emirates continue their actions against ISIS, within the Coalition. This week, Rafales and ATL2s engaged in Operation Chammal conducted 26 sorties.

CHAMMAL

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

L’opération Chammal, volet français de l’Opération Inherent Resolve, poursuit sa mission de lutte contre Daech et continue à appuyer les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) et les Forces de Sécurité Irakiennes (FSI).

En Irak, dans le Nord-Est syrien et dans la Moyenne Vallée de l’Euphrate, la situation sécuritaire est stable. Les FSI comme les FDS y poursuivent leurs différentes opérations de ratissage et de sécurisation contre les cellules clandestines de Daech.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

La France poursuit son engagement au sein du pilier appui de la coalition à travers la poursuite des opérations aériennes, et au sein du pilier « formation ».

Du 24 au 27 août, la Task Force (TF) Narvik a entraîné 38 officiers-élèves de la promotion 2019 de l’Iraqi Counter Terrorism Service (ICTS) aux techniques du combat au corps à corps dans le cadre de sa mission d’appui à la formation au sein de la Coalition.

C’est à la demande de l’ICTS que la TF Narvik a monté ce stage de quatre semaines au profit des futurs lieutenants des unités de contre-terrorisme qui seront engagés dans les actions les plus sensibles de la lutte contre Daech. Des sessions d’entraînement ont ainsi été mises en place pour qu’ils apprennent à neutraliser un adversaire au contact, dans un espace clos, compétence indispensable notamment en milieu urbain.

Les trois premiers jours d’entraînement ont été consacrés aux techniques pieds-poings. Le port d’un gilet pare-balles nécessite en effet la maîtrise de défenses et de frappes adaptées.

Dans un second temps, les 38 lieutenants ont été formés aux techniques de dégagement au sol et à la maîtrise d’un ennemi. Le poids des équipements utilisés en opération apparaît alors comme une opportunité pour immobiliser efficacement un adversaire au sol, mais qui nécessite des postures adaptées pour faire face au risque de chute.

Un exercice de restitution a permis de mettre en application toutes les techniques développées au cours ces trois jours d’entrainement intensifs. Dans le scénario de ce test, un bâtiment est tenu par l’ennemi et chaque stagiaire doit progresser dans les différentes pièces en neutralisant les menaces rencontrées les unes après les autres. L’intensité de cette restitution a contraint les stagiaires à mobiliser l’ensemble de leurs compétences par réflexe, et a permis de tester leurs automatismes et prises de décision sous pression. Les instructeurs Français analysent leurs réactions et préparent les axes d’amélioration à intégrer dans les entraînements à venir.

En partageant ainsi leurs savoir-faire techniques, les instructeurs français de l’opération Chammal répondent aux besoins de l’ICTS en proposant des formations et entraînements adaptés aux missions de contre-terrorisme qui participent à l’efficacité des forces spéciales irakiennes engagées en permanence dans le combat contre Daech.

Dans le cadre du pilier formation de l’opération Chammal, volet français de l’opération Inherent Resolve, les instructeurs de la TF Monsabert appuient les forces de sécurité irakiennes dans toutes les composantes de leur action.

Les instructeurs de la TF Monsabert organisent ainsi régulièrement des formations multi-domaines au profit de la 6e division d’infanterie irakienne et de l’école d’artillerie irakienne. Ces stages permettent de travailler plusieurs domaines de compétences en lien avec les besoins opérationnels du partenaire irakien.

Pour la toute première fois La Task Force (TF) Monsabert a été sollicitée par le Baghdad Operation Command (BOC) pour dispenser un stage de perfectionnement multi-domaines au profit de son unité de protection du 18 août au 6 septembre. Cet aspect « multi domaines » constitue une particularité pédagogique des instructeurs Français.

Les stagiaires de trois sections s’exercent donc à mobiliser les savoir-faire du combat en zone urbaine (combat ZUB), du secourisme au combat, du tir ou encore de la lutte contre les explosifs improvisés (IED) dans un même exercice. Entourés et conseillés par les instructeurs français, ils simulent une opération, pour laquelle les différentes actions doivent être coordonnées et s’enchaîner avec précision.

Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les Rafale et l’ATL2 engagés dans l’opération Chammal ont réalisé 26 sorties aériennes.

UK MoD for August 23, 2019 – August 23, 2019
Original
Annotated

Report Date

August 23, 2019

Friday 23 August – a Reaper killed two terrorists at a weapons cache in the western desert of Iraq…Royal Air Force aircraft have continued to fly daily armed reconnaissance missions over Iraq and eastern Syria as part of the global coalition against the Daesh terrorist movement. On Friday 23 August, an RAF Reaper patrolled over the western deserts of Iraq’s Anbar province, in support of operations by Iraqi security forces to prevent Daesh regaining a foothold in the area. Two armed terrorists had been identified by another coalition surveillance aircraft, and the Reaper found the pair at a hole dug in the desert floor, believed to be a weapons cache. A single Hellfire missile was fired by the Reaper’s crew, which struck the terrorists and the concealed weapons.

French MoD for August 22, 2019 – August 22, 2019
Original
Annotated

Report Date

August 22, 2019

Notes

French MoD report that two Rafales struck an ISIS tunnel in Iraq on Saturday 17th August

CHAMMAL : Les Rafale français au Levant appuient les forces de sécurité irakiennes

Samedi dernier, deux Rafale de la Base Aérienne Projetée au Levant ont une nouvelle fois appuyé les forces de sécurité irakiennes au cours d’une mission d’appui Air Interdiction, dans le nord-est irakien.
Un objectif : détruire un tunnel utilisé par Daech

L’opération a été menée de manière conjointe et coordonnée avec d’autres éléments de la Coalition internationale. L’objectif était de détruire un tunnel utilisé par Daech comme base arrière pour ses actions. L’absence de population civile autour de la cible avait été confirmée antérieurement, et de nouveau au moment du tir. Cette frappe a ainsi contribué à l’affaiblissement des capacités militaires du groupe terroriste.

Comme chaque jour depuis le début de l’opération Chammal, les équipages et les mécaniciens de la Base aérienne projetée au Levant ont œuvré de concert à la réussite de la mission avec professionnalisme et détermination. Les pilotes de Rafale ont rempli leur mission grâce à un tir de haute précision.

Une cible retenue par la Coalition et évaluée par des experts français

Cette frappe est le fruit d’une coopération étroite avec nos alliés dans le cadre de l’Opération Inherent Resolve. Toute cible retenue par la Coalition est ensuite évaluée par les experts de la chaîne opérationnelle française afin d’exercer son contrôle national sur l’emploi des forces armées et confirmer la conformité des objectifs proposés au regard des directives nationales.

Lancée depuis le 19 septembre 2014, l’opération Chammal représente le volet français de l’Opération Inherent Resolve (OIR) au sein d’une coalition de 80 pays et organisations. A la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, l’opération Chammal vise, à apporter un soutien militaire aux forces locales engagées dans le combat contre Daech sur leur territoire. L’opération Chammal repose sur deux piliers complémentaires : un pilier ” appui ” destiné à appuyer les troupes engagées au sol contre Daech et à frapper les capacités militaires de Daech ; un pilier ” formation” au profit des forces de sécurité irakiennes. A ce jour, le dispositif complet de l’opération Chammal compte près de 1 000 militaires. Il comprend également plus d’une centaine de militaires projetés à Bagdad pour la formation et le conseil des états-majors et unités irakiennes.

French MoD for August 14, 2019 – August 20, 2019
Original
Annotated

Report Date

August 20, 2019

Notes

For August 14-20th, French MoD report 20 air sorties and one strike. The strike was carried out with other members of the Coalition against an ISIS-held tunnel in north-eastern Iraq

CHAMMAL
SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE
L’opération Chammal, volet français de l’Opération Inherent Resolve, poursuit sa mission de lutte contre Daech et continue à appuyer les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) et les Forces de Sécurité Irakiennes (FSI).
En Irak, dans le Nord-Est syrien et dans la Moyenne Vallée de l’Euphrate, la situation sécuritaire est stable. Les FSI comme les FDS y poursuivent leurs différentes opérations de ratissage et de sécurisation contre les cellules clandestines de Daech.

ACTIVITÉ DE LA FORCE
La France poursuit son engagement au sein du pilier appui de la coalition à travers la poursuite des opérations aériennes, et au sein du pilier « formation ».
Frappe aérienne contre Daech
Samedi dernier, deux Rafale de la Base Aérienne Projetée au Levant ont une nouvelle fois appuyé les FSI au cours d’une mission réalisée dans le nord-est irakien, de manière conjointe et coordonnée avec d’autres éléments de la Coalition internationale.

L’objectif était de détruire un tunnel utilisé par Daech comme base arrière pour ses actions. L’absence de population civile autour de la cible avait été confirmée antérieurement, et de nouveau au moment du tir. Cette frappe contribue à l’affaiblissement des capacités militaires du groupe terroriste.

Les Task Force Narvik et Monsabert poursuivent leurs efforts de formation
Les militaires français engagés dans le pilier « formation » de l’opération Chammal poursuivent leurs efforts au profit des forces armées irakiennes.
Après avoir dispensé il y a quelques semaines une formation au renseignement opérationnel, les instructeurs de la TF Narvik ont lancé cette semaine un nouveau stage destiné à la formation des officiers de l’ICTS, et s’apprêtent à mener une formation sur les techniques de combat en zone urbaine.

French MoD for July 31, 2019 – August 6, 2019
Original
Annotated

Report Date

August 6, 2019

Notes

French aircraft based in Jordan and the United Arab Emirates continue their actions against Daech, within the Coalition. This week, the Rafale of Operation Chammal made 14 sorties.

CHAMMAL
SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE
L’opération Chammal, volet français de l’Opération Inherent Resolve (OIR), poursuit sa mission de lutte contre Daech et continue à appuyer les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) et les Forces de Sécurité Irakiennes (FSI).
En Irak, dans le Nord-Est syrien et dans la Moyenne Vallée de l’Euphrate, la situation sécuritaire est stable. Les FSI comme les FDS y poursuivent leurs différentes opérations de ratissage et de sécurisation contre les cellules clandestines de Daech.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

La France poursuit son engagement au sein du pilier « appui » de la coalition à travers la poursuite des opérations aériennes menées à partir des bases aériennes dans la région. En parallèle elle continue à œuvrer au sein du pilier « formation » au profit de l’armée irakienne.
La Task Force Monsabert forme la 6e division d’infanterie irakienne au combat en zone urbaine

Fin juillet, la Task Force Monsabert a dispensé une formation dans le cadre de la mission « advise and assist » de la Coalition, pendant laquelle les instructeurs français ont transmis leur savoir-faire relatif au combat en zone urbaine. 15 stagiaires ont suivi ce stage de perfectionnement.
L’objectif de la formation était notamment de maîtriser les techniques de franchissement, un volet essentiel du combat en zone urbaine. Les stagiaires ont été mis en condition réelle, en travaillant les différents types de déplacement dans cet environnement exigeant. Il leur a notamment été présenté plusieurs méthodes françaises pour franchir une fenêtre, une porte ou encore un angle de mur avec le plus d’efficacité et de sûreté possibles.
La Task Force Monsabert œuvre ainsi au quotidien pour contribuer à la prise d’autonomie de la 6e division dans ses missions tactiques opérationnelles à Bagdad.
La Task Force Monsabert conseille les forces de sécurité irakiennes au cœur des operations.

Du 31 juillet au 1er août, dans le Grand Bagdad, la Task Force Monsabert a également mené une mission d’advise and assist, au sein du poste de commandement de la 54e brigade irakienne, lors des opérations de sécurisation du pèlerinage de Ziara. 4 000 pèlerins chiites se sont rendus dans la zone de responsabilité de la 54e brigade, où vivent 250 000 habitants.
Un officier de la Task Force Monsabert a conseillé des officiers irakiens responsables des opérations de la 54e brigade. Ensemble, ils ont mené une réflexion stratégique conjointe autour des opérations de sécurisation qui a permis aux forces de sécurité irakiennes de gagner en réactivité et en capacité d’adaptation lors du déroulement de l’opération.
La Task Force Monsabert entretient avec la 6e division irakienne une relation privilégiée grâce à un positionnement au sein de cette unité qui lui permet d’œuvrer au quotidien pour améliorer les compétences tactiques des partenaires irakiens, au plus proche de ses besoins opérationnels. Le conseil et l’assistance effectués auprès de la 6e division d’infanterie irakienne bénéficient d’une grande confiance accordée aux instructeurs français par les militaires irakiens.

Sorties air hebdomadaires (bilan du 31 juillet au 06 aout inclus)

 

Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les Rafale de l’opération Chammal ont réalisé 14 sorties aériennes.

French MoD for July 24, 2019 – July 30, 2019
Original
Annotated

Report Date

July 30, 2019

Notes

rench aircraft based in Jordan and the United Arab Emirates continue their actions against Daech, within the Coalition. This week, Rafale and Atlantic 2 of Operation Chammal made 20 sorties. An air strike carried out in Iraq on July 27 by a Rafale patrol from the proposed Air Base (BAP) in the Levant destroyed a cache of weapons and materials used in the manufacture of improvised explosive devices used by Daesh .

CHAMMAL

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

L’opération Chammal, volet français de l’Opération Inherent Resolve (OIR), poursuit sa mission de lutte contre Daech et continue à appuyer les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) et les Forces de Sécurité Irakiennes (FSI).

En Irak, dans le Nord-Est syrien et dans la Moyenne Vallée de l’Euphrate, la situation sécuritaire est stable. Les FSI comme les FDS y poursuivent leurs différentes opérations de ratissage et de sécurisation contre les cellules clandestines de Daech.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

La France poursuit son engagement au sein du pilier « appui » de la coalition à travers la poursuite des opérations aériennes menées à partir des bases aériennes dans la région. En parallèle elle continue à œuvrer au sein du pilier « formation » au profit de l’armée irakienne.

Changement du SNR opératif (Senior National Representative – représentant national de théâtre)

Le 28 juillet 2019, le général de brigade aérienne Vigilant et le général de brigade aérienne Dupont ont réuni les militaires français présents à Bagdad à l’occasion du transfert d’autorité du poste de SNR opératif Chammal (Senior National Representative – représentant national de théâtre).

Réunissant les personnels de l’élément de soutien national Irak, les militaires français travaillant au sein de la Coalition internationale et les représentants des Task Force Monsabert et Narvik stationnées aux alentours de Bagdad, ce passage de relais a permis au général de brigade aérienne Vigilant de remercier les hommes et femmes dont il a eu la responsabilité pendant un an sur l’ensemble du théâtre de l’opération Chammal. Il incombe désormais au général de brigade aérienne Dupont de lui succéder comme représentant national de théâtre mais aussi comme directeur des actions civilo-militaires de la coalition.

Sorties air hebdomadaires (bilan du 24 au 30 juillet inclus)

Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la Coalition. Cette semaine, les Rafale et Atlantique 2 de l’opération Chammal ont réalisé 20 sorties aériennes. Une frappe aérienne menée en Irak le 27 juillet par une patrouille de Rafale au départ de la Base aérienne projetée (BAP) au Levant a permis de détruire une cache d’armes et de matériels servant à la fabrication d’engins explosifs improvisés utilisés par Daech.