Civilian Casualties

Civilian Casualties

Incident Code

CI765

Incident date

June 15, 2017

Location

القائم‎, Al Qa’im, Al Anbar, Iraq

Geolocation

34.366944, 41.138889 Note: The accuracy of this location is to Province/governorate level. Continue to map

Geolocation accuracy

Province/governorate

Airwars assessment

In an incident previously untracked by Airwars, the Coalition confirmed on Oct. 27, 2017 that it had unintentionally killed four civilians.

The provided coordinates placed the event in the near Al Qa’im town in the Al Anbar Governorate.

There are currently no further details known about the incident.

The local time of the incident is unknown.

Summary

  • Civilian harm reported
    Yes
  • Civilians reported killed
  • Airwars civilian harm grading
    Discounted
    Those killed were combatants, or other parties most likely responsible.
  • Known attacker
    US-led Coalition

US-led Coalition Assessment:

  • Known belligerent
    US-led Coalition
  • US-led Coalition position on incident
    Non credible / Unsubstantiated
    Insufficient information to assess that, more likely than not, a Coalition strike resulted in civilian casualties.
  • Reason for non-credible assessment
    Insufficient evidence of civilian harm
  • Civilian deaths conceded
    None
  • Civilian injuries conceded
    None

Civilian casualty statements

US-led Coalition
  • Oct 27, 2018
  • After a review of available information and strike video it was assessed that there is insufficient evidence to find that civilians were harmed in this strike.

Original strike reports

US-led Coalition

The US-led Coalition did not report any strikes near Al Qa’im on June 15th, 2017.

France
  • English
    /
    Original

In the past week, France reports his 31 sorties, 28 of which were Armed Reconnaissance or Ground Support (CAS) and 3 were intelligence gathering. Two strikes were conducted by French planes in Iraq and Syria, one in the west of Raqqah city, and the other in the Al Qaim region, both against ISIL fighters. Task Force Wagram carried out 80 artillery strikes in Mosul.

CHAMMAL APPRÉCIATION DE SITUATION En Syrie, Daech a continué cette semaine de perdre du terrain face aux Forces Démocratiques Syriennes (FDS). À Raqqah les combattants terroristes ont à nouveau perdu un vaste secteur au Nord de la ville. Les FDS ont également réussi à percer les premières défenses et à prendre solidement pied dans plusieurs quartiers à l’Est de la ville. Les terroristes conduisent cependant une défense très dure en s’appuyant sur un terrain systématiquement piégé et sur les quartiers les plus densément urbanisés. Ceci laisse présager d’une progression lente et difficile une fois les premiers faubourgs conquis. En Irak, Daech en dépit de nombreuses actions asymétriques a connu plusieurs revers cette semaine dans la plaine de Ninive (à l’ouest de Mossoul), et est désormais en phase d’être chassé de cette partie de la frontière irako-syrienne. À Mossoul les combats sont toujours concentrés dans les quartiers immédiatement au nord de la Médina, et notamment celui de l’hôpital transformé par Daech en solide position défensive. La progression des FSI reste difficile en raison d’un grand nombre d’actions de harcèlement à base de tirs de mortier et par l’utilisation quasi systématique de boucliers humains. À l’ouest de la ville, la 15e Division a lancé une offensive depuis Badush. Elle est parvenue à élargir la zone sous contrôle des FSI vers l’ouest et ainsi réduire encore un peu plus la liberté de circulation de Daech. ACTIVITÉS DE LA FORCE CHAMMAL Appui feu – TF Wagram La Task Force (TF) Wagram a appuyé cette semaine l’offensive de la 15e division irakienne en direction de l’Ouest visant à élargir la zone sous contrôle des FSI. Elle a réalisé 80 missions de tir en appui des unités irakiennes dont plus de la moitié ont été menées pour harceler les combattants de Daech, soit pour les empêcher d’occuper une position, soit pour les en déloger. Les autres missions étaient des tirs d’éclairement ou fumigène. Appui aérien au Levant Cette semaine, les aéronefs de l’opération Chammal ont réalisé 31 sorties aériennes dont 28 de reconnaissance armée ou d’appui au sol (CAS) et 3 de recueil de renseignements. 2 frappes ont été conduites par les avions français en Irak et en Syrie, l’une à l’Ouest de la ville de Raqqah, et l’autre dans la région d’Al Qaim, toutes deux contre des combattants de Daech.

United Kingdom
  • English
    /
    Original

Elsewhere, two mixed pairs of Tornados and Typhoons operated over northern Iraq. A Daesh mortar was engaged east of Tal Afar, while six positions in Mosul, including machine-gun and sniper teams, were struck using a mixture of Paveway IVs and Brimstones.’

Summary

  • Civilian harm reported
    Yes
  • Civilians reported killed
  • Airwars civilian harm grading
    Discounted
    Those killed were combatants, or other parties most likely responsible.
  • Known attacker
    US-led Coalition