Civilian Casualties

Civilian Casualties

Incident Code

CS1889

Incident date

January 20, 2019

Location

المناطق تحت سيطرة داعش, al-Murshada and al-Safatna areas, Deir Ezzor, Syria

Geolocation

34.501747, 40.941668 Note: The accuracy of this location is to Village level. Continue to map

Geolocation accuracy

Village

Airwars assessment

A single source, Step News, reported that a number of civilians were killed and injured in the vicinity of al-Murshada and al-Safatna villages (in addition to members of ISIS), as a result of “triple artillery bombardment by the regime forces, the French artillery stationed in the Abulhassan desert, the artillery of the Iraqi army and the popular crowd (Al Hashed Al Sha’bi militia)”.

The source added that these contested actions “resulted in a number of deaths and injuries among civilians and elements of ISIS, and extensive destruction.”

It is unclear whether the source described a single incident or multiple events. No other details are known at this time.

The local time of the incident is unknown.

Summary

  • Civilian harm reported
    Yes
  • Civilians reported killed
    2 – 4
  • Civilians reported injured
    2–4
  • Airwars civilian harm grading
    Weak
    Single source claim, though sometimes featuring significant information.
  • Suspected attacker
    Unknown

Sources (1) [ collapse]

Geolocation notes

Our given coordinates represent the median location between the two named villages.

Unknown Assessment:

  • Suspected belligerent
    Unknown
  • Unknown position on incident
    Not yet assessed

Original strike reports

Unknown

Between Jan. 13 - 26, 2019, CJTF-OIR conducted 645 strikes consisting of 1,360 engagements in Syria, and conducted nine strikes consisting of 12 engagements in Iraq.

In Syria, 645 strikes engaged 394 ISIS tactical units, and destroyed 244 fighting positions, 172 supply routes, 85 staging areas, 21 vehicles, 17 buildings, 15 vehicle borne improvised explosive devices, 14 mortar launching sites, 13 manufacturing facilities for improvised explosive devices, 12 command and control nodes, nine tunnels, eight weapons catches, seven pieces of engineering equipment, five launching sites for unmanned aircraft systems, two weapons storage facilities, two mortar tubes, two improvised explosive devices, one unmanned aircraft system, one machine gun, one logistic node and one check point.

France
  • English
    /
    Original

For January 16th - 22nd, France report and 9 strikes in the Hajin region of Syria. Task Force Wagram carried out, from the Iraqi territory, 28 firing missions.

Point de situation des opérations Armée française - Opérations militaires·Thursday, 24 January 2019 CHAMMAL SITUATION MILITAIRE DU THEATRE A l’occasion de ses vœux, le président de la République a évoqué la situation au Levant, rappelant que Daesh est désormais privé de territoire en Irak, et sur le point de l’être en Syrie. Il a par ailleurs souligné les efforts des forces armées françaises, matérialisés d’une part par les campagnes aériennes et l’appui de l’artillerie, et d’autre part par la formation dispensée aux forces armées irakiennes Offensive contre les dernières poches de Daech en Syrie La progression des forces démocratiques syriennes dans la moyenne vallée de l’Euphrate, dont l’offensive est appuyée par une couverture aérienne et l’appui de l’artillerie de la Task Force Wagram, se poursuit et se rapproche de la frontière séparant l’Irak et la Syrie. Poursuite des actions en Irak En Irak, la situation sécuritaire est stable. Les forces de sécurité irakiennes ont maintenu un rythme opérationnel de contrôle de zones élevé, notamment à proximité de la frontière irako-syrienne. ACTIVITE DE LA FORCE Le dispositif français déployé au Levant n’a pas évolué. La Task Force Wagram en appui de l’offensive contre les dernières poches de Daech présentes dans la vallée de l’Euphrate Les artilleurs de la Task Force (TF) Wagram appuient, depuis l’Irak, les forces démocratiques syriennes engagées contre Daech dans la région d’Hajine. La TF Wagram a réalisé, depuis le territoire irakien, 28 missions de tir (02 éclairements, 26 appui – bilan du 16 au 22 janvier inclus). Depuis le début de son engagement, en octobre 2016, la Task Force Wagram a réalisé 2476 missions de tirs. Les bases aériennes en Jordanie et aux EAU en appui des opérations Les aéronefs français basés en Jordanie et aux Émirats arabes unis poursuivent leurs actions contre Daech, au sein de la coalition. Cette semaine, les aéronefs de l’opération Chammal ont réalisé 22 sorties aériennes (bilan du 16 au 22 janvier inclus). Les Rafale français ont conduit 9 frappes dans la région d’Hajine. Les Task Forces Monsabert et Narvik poursuivent leurs missions de formation La Task Force (TF) Monsabert poursuit sa mission d’assistance et de conseil de l’état-major de la 6ème division irakienne, en charge de la sécurisation de l’ouest du grand Bagdad. Elle conseille également ponctuellement les brigades qui lui sont subordonnées. Récemment, les équipes EOD (Explosive Ordnance Disposal), spécialisées dans la neutralisation d’engins explosifs de tous types, ont conseillé des cadres irakiens dans la préparation et la mise en œuvre d’explosifs. Elles les ont accompagnés au cours d’une mission de destruction de plusieurs tonnes de munitions découvertes, dont des engins explosifs improvisés posés par Daech d’une part, et des munitions périmées d’autre part. Ces formations spécifiques font partie des missions de la TF Monsabert qui participe directement à l’amélioration de la capacité opérationnelle de l’armée irakienne. La TF Narvik, poursuit sa mission de formation et de conseil de l’Iraki Counter Terrorism Service (ICTS). Dans ce cadre, pour la toute première fois, un stage de Combat Corps à Corps de haute intensité (C4) est actuellement délivré à l’Académie des forces spéciales irakiennes, à la demande du commandement irakien. Celui-ci, tirant les leçons de la campagne contre Daech, veut doter ses troupes des meilleures techniques en matière de combat rapproché.  L’objectif est de former des cadres irakiens, mais aussi de transmettre des savoir-faire pédagogiques qui permettront aux futurs moniteurs d’instruire leurs hommes.

Summary

  • Civilian harm reported
    Yes
  • Civilians reported killed
    2 – 4
  • Civilians reported injured
    2–4
  • Airwars civilian harm grading
    Weak
    Single source claim, though sometimes featuring significant information.
  • Suspected attacker
    Unknown

Sources (1) [ collapse]