Civilian Casualties

Civilian Casualties

Incident Code

CS541

Incident date

February 27, 2017

Location

جسر الرقة, Old Bridge, Ar Raqqah, Syria

Geolocation

35.9505639, 39.0094148 Note: The accuracy of this location is to level. Continue to map

Airwars assessment

One civilian died in an alleged Coalition airstrike on the old bridge in Raqqa, according to local sources.

Raqqa is Being Slaughtered Silently reported that “Coalition planes launcedh new raids targeting the old Raqqa bridge, destroying large parts of it, in addition to killing the young man Ahmad Saleh al Arab“.

According to Step news agency, “Coalition aircraft returned at dawn today to target the old bridge in Raqqa with several air raids which led to the destruction of large parts of it and the death of one civilian near the bridge“.

Al Hadath, Ka’aKa’a al A’nzi and the Shaam News Network also blamed the Coalition.

 

The local time of the incident is unknown.

Summary

  • Civilian harm reported
    Yes
  • Civilians reported killed
    1
  • (1 man)
  • Airwars civilian harm grading
    Fair
    Reported by two or more credible sources, with likely or confirmed near actions by a belligerent.
  • Suspected attacker
    US-led Coalition

Sources (7) [ collapse]

US-led Coalition Assessment:

  • Suspected belligerent
    US-led Coalition
  • US-led Coalition position on incident
    Non credible / Unsubstantiated
    Insufficient information to assess that, more likely than not, a Coalition strike resulted in civilian casualties.
  • Reason for non-credible assessment
    Insufficient evidence of civilian harm
  • Civilian deaths conceded
    None
  • Civilian injuries conceded
    None
  • Stated location
    near the Old Raqqah Bridge, Raqqah, Syria
    Nearest population center

Civilian casualty statements

US-led Coalition
  • Nov 30, 2017
  • After a review of available information and strike video it was assessed that there is insufficient evidence to find that civilians were harmed in this strike.

Original strike reports

US-led Coalition

For February 26th-27th, the Coalition reported: “Near Ar Raqqah, eight strikes engaged five ISIS tactical units and an ISIS staging area and destroyed four fighting positions, two ammo caches, a mortar system, a vehicle, a chemical weapons facility and an ISIS headquarters.” For February 27th-28th: “Near Ar Raqqah, nine strikes engaged four ISIS tactical units and destroyed two well heads, two fighting positions, an oil storage tank, an ISIS-held building, an ISIS headquarters, a tunnel, a vehicle and a VBIED.”

France
  • English
    /
    Original

France reports carrying out 34 sorties in the last week – and 11 strikes destroying 19 ISIL targets. In Iraq, the six strikes were concentrated in the Mosul region. They targeted mortar positions, combatant groups, a logistics depot and a command center. In Syria, two ground troop support missions were carried out in the Raqqah and Deir Ezzor areas against artillery pieces and an armored vehicle, loaded with an explosive device (SVBIED). The intervention of a Rafale patrol, after detection and guidance of the ATL2, led to the destruction of 2 clandestine oil wells in the south-east of Raqqah. In the region of Palmyra, two planned strikes were carried out and enabled the neutralization of a military storage site and a vehicle-bomb manufacturing site (VBIED).Task Force Wagram carried out 28 missions]

CHAMMAL APPRÉCIATION DE SITUATION Point de situation sur les opérations au 02 mars 2017 En Syrie, à Al Bab, les forces d’opposition soutenues par la Turquie ont pu saisir la ville après le retrait de Daech de la ville. En périphérie, les forces armées syriennes et les FDS tentent d’accentuer ce repli progressif des combattants de Daech vers l’Est. Si ce repli dessine un renforcement probable de Raqqah par les combattants exfiltrés, la menace d’actions asymétriques reste présente. En Irak, Daech poursuit ses actions de harcèlement, notamment dans l’Anbar, par l’intermédiaire d’embuscades, de tirs de mortiers ou d’attaques par drones. Dans la région de Mossoul, l’encerclement progressif de l’agglomération perturbe le ravitaillement de Daech même si l’étendue de la zone ne permet pas de garantir l’étanchéité du dispositif. Dans la partie occidentale de la ville, le recul de Daech se poursuit. Près du Tigre, après la reprise de l’aéroport, les forces de police fédérale et l’ICTS continuent leur progression coordonnée vers le nord. Dans la périphérie ouest de Mossoul, les forces irakiennes avancent vers la prison de Badush et la crête d’Astanah. La résistance se durcit à mesure que le cercle se resserre et que les forces irakiennes s’approchent des zones urbanisées. A l’Est de la ville, Daech maintient ses actions de harcèlement par tirs indirects. ACTIVITÉS DE LA FORCE CHAMMAL Appui aérien au Levant Point de situation sur les opérations au 02 mars 2017 Cette semaine, les aéronefs ont réalisé 34 sorties aériennes dont 32 de reconnaissance armée ou d’appui au sol (CAS), et 2 de recueil de renseignement. 11 frappes ont été réalisées par les avions français, elles ont permis la destruction de 19 objectifs. En Irak, les 6 frappes se sont concentrées dans la région de Mossoul. Elles s’inscrivent dans le cadre de l’appui des troupes irakiennes engagées dans l’offensive visant à reprendre la partie ouest de Mossoul. Elles ont ciblé des positions de mortier, des groupes de combattants, un dépôt logistique ainsi qu’un centre de commandement. En Syrie, 2 missions d’appui des troupes au sol ont été conduites dans la région de Raqqah et de Der Er Zawr contre des pièces d’artillerie, un véhicule suicide, blindé, chargé d’engin explosif (SVBIED). L’intervention d’une patrouille de Rafale, après détection et guidage de l’ATL2, a par ailleurs permis la destruction de 2 puits de pétrole clandestins dans le sud-est de Raqqah. Dans la région de Palmyre, 2 frappes planifiées ont été réalisées et ont permis la neutralisation d’un site de stockage de matériel militaire et d’un site de fabrication de véhicules piégés (VBIED). Appui feu – TF Wagram Cette semaine, le détachement de la Task Force (TF) Wagram déployé au nord de Mossoul a fourni un appui important aux troupes engagées au sol, avec un effort marqué à l’ouest de la ville. Les 28 missions réalisées comprennent 21 de neutralisation, destruction ou harcèlement contre des positions de combattants, des pièces de mortier ou contre des tentatives d’infiltrations en bordure du Tigre. 7 missions d’éclairement ont également été effectuées pour interdire l’utilisation du terrain par Daech. La reprise de l’offensive sur Mossoul-Ouest a marqué un tournant dans la physionomie de l’activité de la TF. Au cours des 3 dernières semaines, l’intensification des missions confiées à la TF et la proportion croissante de missions de neutralisation ou de destruction sont significatives. Cette évolution de l’activité est couplée aux progressions sur le terrain des forces de sécurité irakiennes, elle souligne l’importance et l’efficacité des appuis fournis par la partie française.’

Summary

  • Civilian harm reported
    Yes
  • Civilians reported killed
    1
  • (1 man)
  • Airwars civilian harm grading
    Fair
    Reported by two or more credible sources, with likely or confirmed near actions by a belligerent.
  • Suspected attacker
    US-led Coalition

Sources (7) [ collapse]