Civilian Casualties

Civilian Casualties

Incident Code

CS637

Incident date

March 29, 2017

Location

شعيب الذكر, Shoa'ib Al-Zaker, Ar Raqqah, Syria

Geolocation

35.800735, 38.267642 Note: The accuracy of this location is to level. Continue to map

Airwars assessment

Local sources reported that Coalition warplanes carried out a strike on Shoa’ib Al-Zaker.

According to Newsjorf, there were reports of deaths and injuries. Raqqa 24 reported “damage to residential houses.”

 

The local time of the incident is unknown.

Summary

  • Civilian harm reported
    Yes
  • Civilians reported killed
    1
  • Civilians reported injured
    1
  • Airwars civilian harm grading
    Weak
    Single source claim, though sometimes featuring significant information.
  • Suspected attacker
    US-led Coalition

Sources (4) [ collapse]

US-led Coalition Assessment:

  • Suspected belligerent
    US-led Coalition
  • US-led Coalition position on incident
    Non credible / Unsubstantiated
    Insufficient information to assess that, more likely than not, a Coalition strike resulted in civilian casualties.
  • Reason for non-credible assessment
    No Coalition strikes were conducted in the geographical area
  • Civilian deaths conceded
    None
  • Civilian injuries conceded
    None
  • Stated location
    near Shoa’ib al-Zaker, Syria
    Nearest population center

Civilian casualty statements

US-led Coalition
  • Sep 27, 2018
  • After a review of available information it was assessed that no Coalition strikes were conducted in the geographical area that correspond to the report of civilian casualties.

Original strike reports

US-led Coalition

For March 28th-29th, the Coalition reported: “Near Ar Raqqah, one strike destroyed an ISIS pump jack.”
For March 29th-30th, the Coalition reported: "Near Ar Raqqah, six strikes engaged four ISIS tactical units; and destroyed five oil tanker trucks, three vehicles, two tractors, an oil trailer, and a tactical vehicle."

France
  • English
    /
    Original

"In the past week, France reports carrying out 10 strikes of which 2 planned. They have destroyed 13 targets. In Iraq, all six strikes were carried out in the Mosul area at the request of Iraqi troops engaged in the ground combat. In Syria, two strikes were carried out in the western region of Raqqa, in support of the offensive near the Tabqah dam. Two other strikes were carried out against planned targets, one of which was led by the Atlantic 2, in order to put the Daesh oil infrastructure out of use. Task force Wagram carried out 27 missions in Mosul."

"Chammal Appréciation de la situation Point de situation des opérations au 30 mars 2017 En Syrie, la semaine a été marquée par les opérations menées par les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) dans la région de Tabqah. Alors que l’aéroport a été repris, les combats se poursuivent pour reprendre le barrage de Tabqah. Le contrôle de ce verrou revêt un caractère stratégique dans la manœuvre d’isolement progressif des approches de Raqqah destinée à préparer l’offensive visant à reprendre la ville. Dans le reste du pays, la situation n’a pas connu d’évolution significative en dépit d’affrontements violents, notamment dans les régions de Palmyre et Deir Ez Zor. En Irak, Daech poursuit sa campagne d’action asymétrique dans les régions de l’Anbar et dans la poche de résistance d’Hawijah sans pour autant avoir conduit d’action d’ampleur cette semaine. Dans la région de Mossoul, l’isolement de la ville a été consolidé par la 9e division depuis Badush au Nord-Ouest en avançant le long du Tigre en direction de l’Est. Dans la ville même, l’offensive n’a pas connu d’avancée significative cette semaine. Si Daech ne semble plus disposer de moyens suffisants pour mener des actions offensives coordonnées, les positions des combattants sont durcies et protégées dans le quartier de la vieille ville, et le piégeage du terrain comme l’utilisation de véhicules suicides chargés d’explosif (VBIED-Vehicle Borne Improvised Explosive Devices) ainsi que la présence de population civile rendent difficile les progressions. Dans ce contexte, les forces de sécurité irakiennes des FEDPOL (police fédérale irakienne) et des ERD (Emergency Response Division – division d’intervention Rapide) ont consolidé et sécurisé leurs positions au sud de la Médina tandis que l’ICTS a amorcé une série d’opérations périphériques qui ont permis de progresser à l’Ouest de la Médina et de consolider l’isolement de ce quartier. Activité de la force Appui aérien au Levant Cette semaine, les aéronefs de l’opération Chammal ont réalisé 27 sorties aériennes dont 20 de reconnaissance armée ou d’appui au sol (CAS) et 7 de recueil de renseignements. 10 frappes ont été réalisées par les avions français, dont 2 planifiées. Elles ont permis la destruction de 13 objectifs. En Irak, les 6 frappes réalisées ont toutes été menées dans la zone de Mossoul sur demande des troupes irakiennes engagées dans les combats au sol. En Syrie deux frappes ont été réalisées dans la région ouest de Raqqah, en appui de l’offensive des FDS à proximité du barrage de Tabqah visant à parfaire l’isolement de la ville. Deux autres frappes ont été réalisées contre des objectifs planifiés, dont une guidée par l’Atlantique 2, afin de mettre hors d’usage des infrastructures pétrolières utilisées par Daech. Appui feu – TF Wagram La Task Force (TF) Wagram a poursuivi cette semaine ses missions de tir en appui de la 9e division. Les 27 missions réalisées l’ont été en appui des combats visant à resserrer l’encerclement autour de la ville de Mossoul, dont 22 missions de neutralisation, et 5 missions d’appui éclairant ou fumigène. L’effort a été marqué sur les points de franchissement du Tigre et dans les collines surplombant la région de Badush, zone refuge de combattants de Daech, faisant passer aux artilleurs de la TF Wagram le cap symbolique des 600 missions d’artillerie."

Summary

  • Civilian harm reported
    Yes
  • Civilians reported killed
    1
  • Civilians reported injured
    1
  • Airwars civilian harm grading
    Weak
    Single source claim, though sometimes featuring significant information.
  • Suspected attacker
    US-led Coalition

Sources (4) [ collapse]